Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 décembre 2020

Chez moi, quelques jours avant la neige :

ciel,campagne,chez moi,jura,photo,blog littéraire de christian cottet-emard,humeur,interlude photo,christian cottet-emard,lune,herbes,arbres,nuages

ciel,campagne,chez moi,jura,photo,blog littéraire de christian cottet-emard,humeur,interlude photo,christian cottet-emard,lune,herbes,arbres,nuages

ciel,campagne,chez moi,jura,photo,blog littéraire de christian cottet-emard,humeur,interlude photo,christian cottet-emard,lune,herbes,arbres,nuages

ciel,campagne,chez moi,jura,photo,blog littéraire de christian cottet-emard,humeur,interlude photo,christian cottet-emard,lune,herbes,arbres,nuages

ciel,campagne,chez moi,jura,photo,blog littéraire de christian cottet-emard,humeur,interlude photo,christian cottet-emard,lune,herbes,arbres,nuages

ciel,campagne,chez moi,jura,photo,blog littéraire de christian cottet-emard,humeur,interlude photo,christian cottet-emard,lune,herbes,arbres,nuages

ciel,campagne,chez moi,jura,photo,blog littéraire de christian cottet-emard,humeur,interlude photo,christian cottet-emard,lune,herbes,arbres,nuages

 

ciel,campagne,chez moi,jura,photo,blog littéraire de christian cottet-emard,humeur,interlude photo,christian cottet-emard,lune,herbes,arbres,nuages

Images, Christian Cottet-Emard

 

29 novembre 2020

Carnet / « Je te dis pas que c'est pas injuste, je te dis que ça soulage. »

carnet,court,littérature,roman,poésie,théo,tontons flingueurs,blog littéraire de christian cottet-emard,vacheries,christian cottet-emard,humeur,fatigue,pléiade,poésiegallimard,tombeau,jeune auteur

Photo : Théo

Écrire un roman n’est pas une mauvaise idée... Quand on n’a rien d’autre à faire.

 

Écrire un roman, c’est construire une machine qui ne sert à rien mais qui demande sans cesse des réglages.

 

Malgré tout leur intérêt, il faut bien reconnaître que les prestigieuses collections de littérature telles que la Pléiade et Poésie / Gallimard, où rêvent d’entrer les jeunes auteurs, sont des tombeaux.

 

Mes priorités lorsque j’arrive dans une ville pour y faire du tourisme : trouver la cave à cigares, la boutique vins et spiritueux, le bon restaurant et le lendemain, la librairie. 

 

Poètes, rendez-moi service : soyez heureux.

 

© Christian Cottet-Emard / Éditions  Orage-Lagune-Express.

 

26 novembre 2020

Carnet / Étranges statistiques

blog,internet,réseaux sociaux,facebook,blog littéraire de christian cottet-emard,statistiques,mesure d'audience,christian cottet-emard,états-unis,Amérique,Californie, Illinois, Washington, Virginie, Maryland, Oregon, Ohio

Depuis plusieurs mois, les mesures d’audience de ce blog font apparaître une nette, progressive et considérable augmentation des visites aux États-Unis (Californie, Illinois, Washington, Virginie, Maryland, Oregon, Ohio) ce qui me réjouit beaucoup mais me laisse perplexe.

Je connais certes quelques personnes qui vivent là-bas mais qui ne peuvent à elles seules constituer ce nouveau contingent d’internautes en goguette dans mes pages. Je précise en outre que l’outil utilisé pour établir ces statistiques ne comptabilise pas les robots.

Je constate aussi avec surprise que ce ne sont pas les pays dont je parle le plus dans mes écrits qui suscitent le plus de visites. Par exemple, je n’en ai presque pas au Portugal et en Italie alors que j’évoque très souvent mes séjours en ces contrées que j’apprécie tant.

Quant aux régions de France, c’est Rhône-Alpes, pourtant ma région d’origine, qui me fait le plus d’infidélités avec des écarts d’audience qui s’expliquent sans doute par le vieil adage : nul n’est prophète en son pays.