Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 janvier 2021

Interlude / Linette

interlude,linette,chat,félin,blog littéraire de christian cottet-emard,photo,animaux de compagnie,christian cottet-emard

 

08 janvier 2021

Interlude / Carnet en images

Ah, que la vie est quotidienne ! soupirait le poète Jules Laforgue. Pourtant, ce quotidien est aussi une richesse, surtout en cette période durant laquelle je ne regrette pas de vivre à la campagne, à l'écart et riche du temps qui permet de garder les yeux ouverts.

jules laforgue,poésie,carnet,note,journal,image,photo,campagne,hiver,neige,arbre,christian cottet-emard,ciel,chat,félin,empreintes,quotidien,contemplation,détente,promenade,blog littéraire de christian cottet-emard,parapluie,silhouette

En blanc et rouge

jules laforgue,poésie,carnet,note,journal,image,photo,campagne,hiver,neige,arbre,christian cottet-emard,ciel,chat,félin,empreintes,quotidien,contemplation,détente,promenade,blog littéraire de christian cottet-emard,parapluie,silhouette

Dans la matinée, derrière la maison

jules laforgue,poésie,carnet,note,journal,image,photo,campagne,hiver,neige,arbre,christian cottet-emard,ciel,chat,félin,empreintes,quotidien,contemplation,détente,promenade,blog littéraire de christian cottet-emard,parapluie,silhouette

Le soir au même endroit

jules laforgue,poésie,carnet,note,journal,image,photo,campagne,hiver,neige,arbre,christian cottet-emard,ciel,chat,félin,empreintes,quotidien,contemplation,détente,promenade,blog littéraire de christian cottet-emard,parapluie,silhouette

Premiers pas dans la neige (mon petit-fils)

jules laforgue,poésie,carnet,note,journal,image,photo,campagne,hiver,neige,arbre,christian cottet-emard,ciel,chat,félin,empreintes,quotidien,contemplation,détente,promenade,blog littéraire de christian cottet-emard,parapluie,silhouette

Linette

jules laforgue,poésie,carnet,note,journal,image,photo,campagne,hiver,neige,arbre,christian cottet-emard,ciel,chat,félin,empreintes,quotidien,contemplation,détente,promenade,blog littéraire de christian cottet-emard,parapluie,silhouette

Silence

jules laforgue,poésie,carnet,note,journal,image,photo,campagne,hiver,neige,arbre,christian cottet-emard,ciel,chat,félin,empreintes,quotidien,contemplation,détente,promenade,blog littéraire de christian cottet-emard,parapluie,silhouette

Linette au petit soleil d'hiver

jules laforgue,poésie,carnet,note,journal,image,photo,campagne,hiver,neige,arbre,christian cottet-emard,ciel,chat,félin,empreintes,quotidien,contemplation,détente,promenade,blog littéraire de christian cottet-emard,parapluie,silhouette

Passages

jules laforgue,poésie,carnet,note,journal,image,photo,campagne,hiver,neige,arbre,christian cottet-emard,ciel,chat,félin,empreintes,quotidien,contemplation,détente,promenade,blog littéraire de christian cottet-emard,parapluie,silhouette

Toujours à portée de main depuis mes seize ans, ma vieille édition de poche des poésies de Jules Laforgue

(Images, Christian Cottet-Emard)

 

 

 

 

 

07 janvier 2021

Revue : Léo Ferré, la solitude du scaphandrier

Numéro maintenant disponible

 

N'ayant rien de particulièrement gentil ou méchant à écrire sur Léo Ferré, ma contribution à cette nouvelle livraison de la revue Instinct nomade se trouve en deuxième partie du numéro (chroniques). Il s'agit d'un article sur ce que j'appelle la fin du roman de l'auteur. J'évoque dans ce texte les limites de la figure médiatique de l'auteur fabriquée depuis des décennies pour le grand public dans le cadre de la stratégie marketing des maisons d'éditions.

 

 

INSTINCT NOMADE : LEO FERRE

Photo
 

INSTINCT NOMADE N°6 :  LEO FERRE, LA SOLITUDE DU SCAPHANDRIER, 230 PAGES, 16,00€

Pour la sixième parution de la revue Instinct nomade, nous avons fait le choix de Léo Ferré qui, mort en 1993, a laissé une trace indélébile dans la chanson à texte de la deuxième moitié du vingtième siècle. Que reste-t-il de Ferré aujourd'hui ? Il y a ceux qui l'ont vu sur scène, ceux qui l'écouteront jusqu'à la fin, ceux qui ne le supportent pas, ceux qui le chantent... Ils se retrouvent ici pour partager leurs doutes et leurs certitudes. Qu'on le divinise ou qu'on l'exècre, Léo Ferré ne laisse pas indifférent et c'est ce qui compte.

Pour le commander chez l'éditeur:  chèque à l’ordre de Bernard Deson (16€ + 4€ port), éditions Germes de barbarie – 619 rue Henri de Navarre 24130 Le Fleix Tél. : 06 75 96 04 55 ou paiement Paypal :bdeson@yahoo.frhttps://germesdebarbarie.weebly.com 
Attention: livraison seulement début 01/2021

sommaire-pub1.png

sommaire-pub2.png