Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 décembre 2020

Cher Pépère Noël

père noël, noël, vœux, protéger, fâcheux, politiquement correct, morale, consensus, conformisme, nouveau conformisme, bonne conscience, ligues de vertu, valeurs, bénévolat, pochette-surprise, blog littéraire de christian cottet-emard,esprit d'équipe, sport, compétition, arnaque, bourrage de crâne, pépère noël, nain de jardin

Tu as beau avoir une tête de nain de jardin et être retraité de chez Coca Cola, je t’aime bien quand même et j’ai quelques petites choses à te demander.

 

Protège-nous des petits chefs
Protège-nous des DRH
Protège-nous des supérieurs hiérarchiques qui n'ont pas de vie privée
Protège-nous des bénévoles qui mènent tout le monde à la baguette

Protège-nous de ceux qui considèrent le sucre comme l'Ennemi Absolu
Protège-nous de ceux qui exaltent l’esprit de compétition bien calés dans leur fauteuil
Protège-nous des compétiteurs
Protège-nous des élus qui aiment sincèrement le sport

Protège-nous des supporters
Protège-nous de ceux qui s’engagent et qui veulent dégager ceux qui ne s'engagent pas
Protège-nous des otages qu'on a délivrés et qui décrivent leur captivité comme une retraite spirituelle

Protège-nous du syndrome de Stockholm
Protège-nous de ceux qui débordent d’amour pour l’humanité souffrante mais qui sont durs pour leurs proches
Protège-nous de ceux qui aiment tout le monde en général mais personne en particulier
Protège-nous de ceux qui ne travaillent pas que pour l’argent
Protège-nous de ceux qui nous demandent d’aimer nos ennemis
Protège-nous de ceux qui veulent que tout le monde ait l’esprit d’équipe
Protège-nous de ceux qui veulent nous pousser à nous dépasser
Protège-nous de ceux qui veulent dépasser les limites
Protège-nous de ceux qui pensent que tout est question de volonté

Protège-nous des bonnes intentions qui pavent l'enfer

Protège-nous de ceux qui ne voient pas le diable dans les détails

Protège-nous du détail qui tue

Protège-nous de ceux qui ne s'aiment pas eux-mêmes

Protège-nous des révolutionnaires qui veulent rétablir le service militaire obligatoire

Protège-nous de ceux qui veulent faire le bonheur des gens malgré eux

Protège-nous des généreux amoureux de l'humanité qui vénèrent Robespierre et Ernesto Guevara

Protège-nous de ceux qui détestent la soutane mais qui n'ont rien contre le voile

Protège-nous des rebelles subventionnés

Protège-nous de ceux qui confondent sauver la planète et sauver l'humanité

Protège-nous de ceux qui veulent que nous cultivions tous un potager

Protège-nous de ceux qui embrassent les arbres et se demandent pourquoi nous ne faisons pas pareil

Protège-nous de ceux qui veulent nous priver de crèches et de sapins de Noël

Protège-nous des Khmers verts

Protège-nous de ces fâcheux et fâcheries

Etc… Etc…

 

 

 

01 décembre 2020

Leur vrai visage

gauche,politique,conscription,service militaire,blog littéraire de christian cottet-emard,loup,mouton,société,politique,nouvelles du front

C'est quand même fort de café de se retrouver dans un monde où la gauche de la gauche bouffeuse de curé défend le service militaire obligatoire et la pire des religions.

(À propos de Mélenchon partisan du service militaire obligatoire).

 

11 novembre 2020

Carnet / Ceux à qui on a tout pris.

11 novembre,armistice,première guerre mondiale 1418,souvenir,commémoration,deuil,blog littéraire de christian cottet-emard

En cette époque à tous égards régressive, je me désole de constater qu’on recommence à n’évoquer le souvenir de la guerre de 14-18, à travers les commémorations de l’armistice du 11 novembre, que sous l’angle de l’héroïsme.

J’y vois une paresse intellectuelle gravement dommageable à la compréhension, pour les jeunes générations, des mécanismes à l’œuvre dans le déroulement de la première guerre mondiale.

Tout événement extrême met des individus en situation de se comporter en héros mais dans le cas spécifique de la première guerre mondiale, l’héroïsme est l’arbre qui cache la forêt.

Les gens de ma génération, la première du vingtième siècle à ne pas avoir connu directement la guerre, ont eu la chance de bénéficier d’un enseignement plus distancié concernant 14-18, c’est-à-dire un enseignement dans lequel, peu à peu, l’Histoire prenait le pas sur la propagande en évitant de se focaliser sur l’héroïsme qui fait écran à l’analyse des faits.

La réalité de ces faits est cruelle et dérangeante, en contradiction avec l’héroïsme : la première guerre mondiale fut une guerre menée contre les peuples par leurs dirigeants, leurs industriels et leurs commandements militaires et ceux qui en payèrent le prix le plus exorbitant furent notamment les jeunes et les pauvres.

C’est de cela qu’il faut se souvenir et rappeler avant tout aux jeunes générations. Il y eut certes des héros mais il y eut surtout, par millions, des jeunes et des pauvres à qui on a tout pris.

11 novembre,armistice,première guerre mondiale 1418,souvenir,commémoration,deuil,blog littéraire de christian cottet-emard

11 novembre,armistice,première guerre mondiale 1418,souvenir,commémoration,deuil,blog littéraire de christian cottet-emard

Détails de tombes de jeunes soldats de la première guerre mondiale dans un cimetière de village (photos Christian Cottet-Emard)