Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 avril 2020

Hommage / Christian Lux

hommage,art,littérature,poésie,radio,christian lux,blog littéraire de christian cottet-emard,radio b,bourg en bresse,ain,france,europe,auvergne rhône alpes

J’apprends ce soir avec beaucoup de tristesse et de stupeur la disparition subite de Christian Lux.

Je le connaissais fin lecteur, passionné d’art et de littérature et d’un inlassable intérêt pour autrui. J’ai eu le plaisir de le rencontrer à plusieurs reprises chez des amis, lors de vernissages et en préparant avec lui deux émissions de radio qu’il avait eu la gentillesse de consacrer à mes livres.

Le temps ne passe pas de la même manière pour chacun de nous. Christian Lux avait sans doute compris que la lenteur de mon temps en rapport avec mon mode de vie retiré m’avait fait perdre des occasions de le fréquenter plus souvent et de mieux le connaître.

Il reste donc ses livres, ses articles, ses textes publiés dans les catalogues et brochures des artistes dont il explorait les œuvres en connaisseur amical, les enregistrements de ses émissions de radio et les témoignages de ses amis proches parmi lesquels des écrivains, des poètes et des créateurs de tous horizons qu’il a toujours su accueillir et comprendre avec chaleur et bienveillance.

On qualifie parfois les artistes de voyants. Christian Lux avait quelque chose en plus, il était un écoutant.

 

Commentaires

Merci, pour ce bel hommage. Je suis si triste d'apprendre sa mort, il y a quelques jours je triai mes écrits et je tombai sur une version enregistrée Nouvelles /Christian Lux, sans doute un écrit que je lui avais envoyé. Il m'avais fais confiance en m'envoyant ce qu'il avait écrit sur la recherche de sa mère. C'était quelqu'un de tellement sensible. Une des dernières fois ou je l'ai vu c'est lors de cette émission de radio où tu étais invité. C'est aussi mon dernier lecteur pour des écrits qui ne seront jamais publiés.

Écrit par : marie-ella | 30 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire