Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 décembre 2020

Carnet / Se faire son cinéma

roman,nouvelle,écriture de fiction,méthode,cinéma,lanterne magique,puzzle,rêverie,blog littéraire de christian cottet-emard,méthode d'écriture,christian cottet-emard

Une question qui m’est souvent posée à propos de ma méthode pour écrire un roman ou une nouvelle.

Pour moi, c’est très simple : peu de méthode.

En premier lieu, le déclencheur est souvent un détail qui s’impose à moi dans mon environnement. Il en résulte une vague rêverie qui se transforme en une succession de scènes qui commencent à se structurer comme un puzzle jusqu’à présenter suffisamment de cohérence pour devenir un film. À ce stade, je deviens le spectateur de ce film comme si je le regardais au cinéma et je n’ai plus qu’à le raconter comme je pourrais le faire à quelqu’un qui ne l’a pas vu, ce qui est à la portée de tout le monde pour peu qu’on y consacre le temps nécessaire.

Conclusion, il faut se faire son cinéma.

Écrire un commentaire