Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 décembre 2022

Carnet / La corrida : un désordre.

corrida,banderilles,désordre,blog littéraire de christian cottet-emard

La corrida sera un jour ou l'autre interdite, je m'en réjouis. Il faut avoir un grain pour prendre du plaisir à la vue de la souffrance et de la mort lorsqu'on les inflige ou qu'on les regarde infliger, ce qui n'est ni plus ni moins, comme le rappelle le philosophe Michel Onfray ¹ dans les pages Débats du Figaro du jeudi 24 novembre 2022, que la définition de cette perversion qu'est le sadisme érigé en tradition et en esthétique. 

D'un point de vue politique, je déteste tout ce que représente le député Aymeric Caron mais j'approuve son combat pour l'interdiction de la corrida tout en déplorant que cette mesure attendue ait trouvé un aussi piètre et douteux défenseur. Piètre parce qu'il a échoué de manière plus que prévisible d'un point de vue technique dans son initiative à l'assemblée et douteux parce qu'on peut le soupçonner d'avoir avant tout cherché à se mettre en avant sur un sujet sensible lui permettant de ratisser large dans l'approbation d'une opinion publique qui finira heureusement par terminer le travail à sa place.

Au risque de me répéter, j'ai toujours en mémoire cette fameuse apostrophe du compositeur Gustav Mahler relevée dans l'ouvrage Mahler de Marc Vignal, éd. du Seuil, collection Solfèges à propos du respect de la tradition conçu comme une fin en soi : « Tradition = désordre » .

C'est en cela, le respect de la tradition conçu comme une fin en soi, que la tradition de la corrida est un désordre.

 

¹ « Il ne suffit pas que la corrida soit une tradition pour la rendre honorable. » (Michel Onfray).

Photo / Depuis les gradins, cela ne se voit pas trop mais voilà ce que sont les pointes de banderilles.

 

#corridabasta #corridadetoros #tauromachie #StopCorrida

Commentaires

« Il ne suffit pas que la corrida soit une tradition pour la rendre honorable. » (Michel Onfray)."

Voilà beaucoup d'esbroufe et de battage médiatique pour un non évènement qui a fini par faire "pschitt"......

N'étant pas dans la tête de cet antispéciste et n'éprouvant aucun intérêt concernant son appartenance politique ainsi que son groupe parlementaire, je serais plus enclin à voir son action comme une façon de détourner l'attention, devant les différentes affaires qui s'accumulent concernant ces partenaires politiques.

Je n'ai personnellement pas d'attirance particulière concernant la corrida, et ayant vécu dans le sud de la France pendant plusieurs années pendant ma jeunesse, j'ai assisté dans des arènes qu'à des courses de vachettes, aux cornes protégées portant une cocarde, où des jeunes téméraires essayaient de la récupérer au prix de pas mal de contusions, pour quelques espèces sonnantes et trébuchantes.
Ajouter une petite piscine et des clowns, et cela permettait d'assister à un spectacle hilarant où régnait une ambiance festive et collégiale, en sachant que tous les participants y compris les animaux (souvent assez ingénieux), rentraient à la fin vivants dans leurs pénates respectives !!

Je pense comme vous que la corrida finira par s'éteindre d'elle même d'ici un certain temps, cela se fera en douceur, par le manque d'intérêt des futures générations, en sachant que cela ne concerne vraiment que très peu de villes du sud et de l'ouest de la France, pour un nombre limité de taureaux sur une période courte dans l'année.
Ce qui est loin d'être le cas de l'abattage rituel sans étourdissement pour certaines religions sur notre territoire, égorgés des animaux en pleine conscience au nom de la "tradition", ces pratiques culturelles ou cultuelles m'interrogent (sans oublié les risques sanitaires par contamination à l'E.Coli malheureusement déjà produite), sans que personne en particulier ne s'émeuve, aussi bien en politique que médiatiquement, circuler il n'y a rien à voir !!

C'est quand même bizarre ce ciblage permanent sur certaines "traditions" autochtones;
la corrida, la pêche, la chasse.....
Mais également
le sapin de Noël, les crèches, le "joyeux Noël" qui doit être remplacé par "joyeuses fêtes" pour ne pas heurter d'autres religions minoritaires (majoritaires un jour ?)......
Sans oublié des soi-disant Laïcards (plus proches de ayatollahs), qui attaquent en justice la place de calvaires, de croix, de statues d'archange sur l'espace dit public depuis d'innombrables années, mais qui ne réagissent absolument pas lors de la pose d'une plaque de rue dans la commune de Stains portant le prénom de la première femme du prophète........!?
Il y a de quoi en perdre la tête.....Au figuré bien évidemment...Quoique ??

Écrit par : un lecteur intéressé | 06 décembre 2022

Répondre à ce commentaire

Bien d'accord avec vous sur de nombreux points que vous évoquez : ciblage de nos traditions (les bonnes), silence sur le scandale de l'abattage rituel, etc...

Écrit par : Christian Cottet-Emard | 07 décembre 2022

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire