Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 octobre 2021

Carnet / De l'importance de bien glander

carnet,note,journal,christian cottet-emard,glander,blog littéraire de christian cottet-emard,ciel,moutons,nuages,arbre

Ciel de samedi vers 17h, chez moi.

 

Glander a toujours été vital pour moi. Il en va de mon équilibre physique et psychologique. Lorsque j'ai un livre en chantier ou en projet, le travail est accompli à 50 % si j'ai pu glander à mon aise pendant des jours, des semaines ou des mois s'il le faut. Je glande donc je suis.

 

Commentaires

En plus du fait que vous portez très bien le rose (photo), très sincèrement, je vous rejoint sur votre éloge concernant la Glandouille !

Comme il est bon de voir le temps s'écouler au rythme d'une respiration complète, de casser cette frénésie infernale où nous les homo sapiens courons après le temps en permanence.....

Tout est à vitesse supersonique......, parait même que des armes à cette vitesse sont opérationnelles !?

Fichtre, même notre planète prend le temps de tourner tranquillement, et pourtant on ne peut pas comparer sa rotation à celle d'une girouette en plein vent (pas les mêmes proportions ).

Cet intermède d'évocation de la "glandeur " (tant pis pour le barbarisme ), est une p'tite bulle d'oxygène dans ce nuage de pestilence qui nous encombre les narines !

Écrit par : un lecteur intéressé | 19 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire