Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 janvier 2019

Ce qui est plus léger que moi me porte

 

Je vois mieux mon chemin en levant la tête

L'air me guide mon pas m'écoute

Le reflet me comprend

Mes yeux prennent appui

Le nuage ne m'égare pas

Je me joue des signes

Ce qui est plus léger que moi me porte

 

(En passant sous un mobile de Susumu Shingu installé au Parc des Nations à Lisbonne)

 

arts plastiques,susumu shingu,lisbonne,parc des nations,expo 98,tage,mobile,blog littéraire de christian cottet-emard,photographie,voyage,tourisme,poésie,promenade,rêverie,flâner,macher,ressentir,émotion,japon

arts plastiques,susumu shingu,lisbonne,parc des nations,expo 98,tage,mobile,blog littéraire de christian cottet-emard,photographie,voyage,tourisme,poésie,promenade,rêverie,flâner,macher,ressentir,émotion,japon

arts plastiques,susumu shingu,lisbonne,parc des nations,expo 98,tage,mobile,blog littéraire de christian cottet-emard,photographie,voyage,tourisme,poésie,promenade,rêverie,flâner,macher,ressentir,émotion,japon

arts plastiques,susumu shingu,lisbonne,parc des nations,expo 98,tage,mobile,blog littéraire de christian cottet-emard,photographie,voyage,tourisme,poésie,promenade,rêverie,flâner,macher,ressentir,émotion,japon

arts plastiques,susumu shingu,lisbonne,parc des nations,expo 98,tage,mobile,blog littéraire de christian cottet-emard,photographie,voyage,tourisme,poésie,promenade,rêverie,flâner,macher,ressentir,émotion,japon

arts plastiques,susumu shingu,lisbonne,parc des nations,expo 98,tage,mobile,blog littéraire de christian cottet-emard,photographie,voyage,tourisme,poésie,promenade,rêverie,flâner,macher,ressentir,émotion,japon

arts plastiques,susumu shingu,lisbonne,parc des nations,expo 98,tage,mobile,blog littéraire de christian cottet-emard,photographie,voyage,tourisme,poésie,promenade,rêverie,flâner,macher,ressentir,émotion,japon

arts plastiques,susumu shingu,lisbonne,parc des nations,expo 98,tage,mobile,blog littéraire de christian cottet-emard,photographie,voyage,tourisme,poésie,promenade,rêverie,flâner,macher,ressentir,émotion,japon

arts plastiques,susumu shingu,lisbonne,parc des nations,expo 98,tage,mobile,blog littéraire de christian cottet-emard,photographie,voyage,tourisme,poésie,promenade,rêverie,flâner,macher,ressentir,émotion,japon

Texte : © Christian Cottet-Emard, extrait de l'ensemble intitulé Dédicaces

(Photos Christian Cottet-Emard)  

12 janvier 2015

Carnet / De l'émotion et de la raison (suite)

Il est amusant de constater, de nos jours, que l'expression du sentiment est aussi mal portée chez l'individu que glorifiée dans la foule.

10 janvier 2015

Carnet / De l'émotion et de la raison

carnet,note,journal,manifestations,blog littéraire de christian cottet-emard,débat,gouvernement,état,démocratie,démocraties occidentales,sécuritéPersonnellement, je n’ai rien contre cette habitude qu’ont les gens de se regrouper dans la rue pour exprimer leurs sentiments même si mon réflexe ironique me porte à considérer qu’il s’agit de « communions laïques » ! Pourquoi pas ? Ça ne mange pas de pain comme on dit, mais c’est aussi un peu le problème ! 

Ce qui me chiffonne dans ces manifestations certes bien intentionnées mais un peu pathétiques tout de même eu égard à ce qui se passe et qui était annoncé depuis longtemps, c’est que ces grands rassemblements soient lancés par le gouvernement. 

Je voudrais qu’on m’explique comment on peut affirmer qu’on relève le plan Vigipirate à son plus haut niveau tout en invitant des centaines de milliers de personnes à se masser dans les rues et donc à s’exposer à n’importe quels illuminés et autres fous furieux, avec des risques évidents de graves débordements. 

Pour moi, un gouvernement n’a pas à appeler à des manifestations, ce n’est pas sa vocation, il doit juste gouverner, c’est-à-dire, en tout premier lieu, assurer la sécurité, y compris celle des gens qui souhaitent manifester si ça leur chante et s’ils trouvent cela utile. 

Mais je le répète, le gouvernement n’a pas à manifester et encore moins à exposer inutilement des chefs d’états démocratiques à un nouvel attentat. Quel sera la crédibilité de l’État si un nouveau malheur survient lors de ces manifestations, si d’autres armes de guerre sortent des caves où tout le monde sait qu’elles sont entreposées, prêtes à servir? 

Quelle idée de prendre un tel risque en des moments aussi dangereux ? Cette attitude me laisse pantois et je veux encore espérer que le pouvoir démocratique pour lequel j’ai voté ait quelque chose d’autre à proposer dans le présent contexte qu’une simple manif.