Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 décembre 2019

Interlude musical du temps de Noël

Sir William Walton (1902-1983) : What cheer ?

 

08 décembre 2013

Musique pour L’Avent et Noël à l’abbatiale de Nantua par la classe d’orgue d’Oyonnax

concert,orgue,chorale,avent,noël,nantua,ain,rhône-alpes,abbatiale saint michel,site clunisien,fête chrétienne,blog littéraire,christian cottet-emard,véronique rougier,crd oyonnax,conservatoire,bach,corrette,daquin,séjan,père pierre le bourgeois,affiche,bernard grasset,paroisse nantua,saint-michel,classe d'orgue crd oyonnaxLe traditionnel concert sur les thèmes de l’Avent et de Noël proposé samedi 7 décembre après-midi en l’abbatiale Saint Michel de Nantua a réuni la classe d’orgue du Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Oyonnax et son professeur Véronique Rougier, organiste titulaire de l’orgue Nicolas-Antoine Lété.

Les élèves organistes ont mobilisé tout leur travail et leur talent pour que la musique annonce la fête à venir. Ernest Guillot a joué un Noël provençal de Michel Corrette (1707 - 1795), Marie Dumas une pièce de Corrette « Vous qui désirez sans fin » , Antoine Dussuc une pièce de Jean-François Dandrieu (1682 - 1738) « Tous les Bourgeois de Chartres » . Charlotte Dumas  a été particulièrement convaincante dans le célèbre Prélude, fugue et variation de César Franck (1822 - 1890) et Sophie Pesnel-Muller a conclu le concert avec le Troisième Noël de Nicolas Séjan (1745 - 1819) qu’elle a interprété de manière à ce que le public puisse découvrir les aspects les plus surprenants de la palette sonore de l’orgue de Nantua.

Véronique Rougier est quant à elle intervenue à plusieurs reprises dans le programme en ouvrant le concert par le Choral « Viens sauveur des païens » de Jean-Sébastien Bach (1685 - 1750) puis dans un répertoire qu’elle affectionne, une pièce de Corrette « laissez paître vos bêtes » et le très beau Noël en récit en taille avec la pédale de flûte et en duo, lentement et tendrement, de Louis-Claude Daquin (1694 - 1772).

Ce concert, dernier d’une saison 2013 riche et variée, était ponctué par les textes de méditation commentant l’Avent et Noël écrits et lus par le Père Pierre Le Bourgeois, Curé de Nantua, Les Neyrolles, Le Poizat, Lalleyriat.
Les partenaires de l’organisation de ce concert gratuit étaient l’association des Amis de l’orgue de Nantua, la Paroisse Saint Michel de Nantua et le Conservatoire à rayonnement départemental d’Oyonnax.

17 septembre 2013

L’abbatiale de Nantua accueille la foule au concert des Journées du patrimoine

nantua,ain,rhône-alpes,france,journées du patrimoine 2013,olivier leguay,mathilde convert,laurence cuzin,bernard salmon,chorale tempo,poncin,wagner,liszt,biber,telemann,orgue,violon,chorale,histoire monuments et sites du haut bugey,paroisse saint michel de nantua,amis de l'orgue de nantua,crd d'oyonnax,nicolas antoine lété,blog littéraire de christian cottet-emard,abbatiale saint michel,site clunisien,concert,musique,tempo

Dimanche 15 septembre en fin d’apès-midi, il ne restait presque plus de places libres dans la nef de l'abbatiale Saint Michel de Nantua. À l’occasion des Journées du Patrimoine 2013, l’association des Amis de l’Orgue de Nantua et l’association Histoire, Monuments et Sites du Haut-Bugey proposaient un concert Orgue, Violon et Chorale suivi de la visite de l’orgue. L’entrée était libre pour ces deux manifestations soutenues par la paroisse Saint Michel de Nantua, une initiative plébiscitée par le public.
Du classique à la variété
En phase avec le concept des Journées du patrimoine, le programme était destiné au public le plus large, qu’il soit amateur de classique ou de variété.
Mathilde Convert professeur de violon au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Oyonnax et à l’Ecole de Musique du Haut-Bugey, Olivier Leguay, organiste et claveciniste, professeur aux conservatoires d’Oyonnax et Lons-le-Saunier, interprétaient des œuvres de Wagner-Liszt, Biber et Telemann.
La chorale Tempo de Poncin dirigée par Laurence Cuzin et Bernard Salmon s’illustrait quant elle dans des œuvres de Haendel, Palestrina, Schubert ainsi que dans des adaptations de chansons populaires parfois issues du répertoire de la variété française.
Après le concert, Véronique Rougier, organiste titulaire de l’orgue construit en 1845 par le facteur Nicolas-Antoine Lété et professeur d’orgue au CRD d’Oyonnax, conviait le public à la traditionnelle visite de cet instrument classé monument historique.