Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 novembre 2018

Carnet / D’une danseuse

carnet,note,journal,autobiographie,carnet de bord,littérature,blog littéraire de christian cottet-emard,danseuse,christian cottet-emard,distance

Il m’arrive de plus en plus souvent de considérer la littérature comme une danseuse, une personne qu’on peut aimer regarder, avec qui on peut parfois faire quelques folies mais qu’il vaut mieux ne pas trop prendre au sérieux parce qu’on sait bien, au fond, qu’elle n’a pas tant que cela à donner et que de toute façon on n’est rien pour elle.

Photo CC-E

 

07 mai 2015

Rester à bonne distance

estime-toi heureux,droits réservés,poésie,édition,publication,copyright,photo,revue,papier,blog littéraire de christian cottet-emard,©,circonspection,lune,arbre,vent du nord,frêne,christian cottet-emard,marge,distance

Le vent tourne plein nord

La lune renouvelle

 

Certains arbres attendent d’être très vieux pour faire l’amour

 

Le printemps tardif fournit au frêne une bonne occasion de faire croire aux distraits que sa fleur est noire

 

Que peux-tu en déduire ? Apparemment pas grand-chose

08 mars 2014

Hystérie collective

hystérie,hystérie collective,meute,printemps des poètes,blog littéraire de christian cottet-emard,stade,folie,encenser,célébration,commémoration,poil à gratter,ruée vers l'art,nuits blanches,folle journée,fête de la musique,moutons de panurge,troupeau,collectif,consensus,politiquement correct,nouveau conformisme,esprit de contradiction,esprit critique,libre arbitre,réfléchir,réflexion,distance,hauteur,prendre de la hauteurLe printemps des poètes, la Fureur de lire, la Ruée vers l’art, la Fête de la musique, les Nuits blanches, la Folle journée de Nantes, etc... Cette hystérie, ces usines à gaz, c’est comme l’enfer, pavé de bonnes intentions, mais à côté de la plaque, juste bon à ce que quelques journaleux se pendent au lustre en se gobergeant du ridicule adjectif « jubilatoire ! » . Des grandes messes destinées à enfumer à « encenser » .
La culture, c’est juste un autre tempo, un autre rythme, une approche lente et individuelle (qui n’exclut pas le partage bien sûr), une pratique au quotidien, une manière de vivre, de prendre le temps de réfléchir loin des effets de meute. On n'est pas au stade, bon sang !