Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 mai 2020

Interlude

Rachmaninov et la Russie

 

25 novembre 2013

Serge Rachmaninov en 1941 :

rachmaninov,musique,tchaïkovski,rimski-korsakov,blog littéraire de christian cottet-emard,alliés substantiels,russie,compositeurs russes,citationDans mes compositions, je ne fais aucun effort conscient pour être original, romantique, nationaliste ou quoi que ce soit d’autre. J’écris sur le papier la musique que j’entends en moi, et aussi naturellement que possible. Je suis un compositeur russe, et le pays où je suis né a influencé mon tempérament et ma conception du monde. Ma musique est le produit de mon tempérament de sorte qu’elle est de la musique russe ; je ne me suis jamais efforcé consciemment d’écrire de la musique russe ni aucune autre sorte de musique. J’ai été fortement influencé par Tchaïkovski et Rimski-Korsakov ; mais je n’ai jamais, dans la mesure de mes connaissances, imité qui que ce soit. Ce que j’essaie, lorsque j’écris ma musique, c’est de lui faire dire simplement et directement ce que j’ai dans mon cœur lorsque je compose. Si c’est de l’humour, de l’amertume, de la tristesse ou de la piété, alors ces sentiments font partie de ma musique, qui devient belle, amère, triste ou pieuse.

(Extrait de la pochette du double CD Decca, Rachmaninov, concertos pour piano n°1 à 4, Ashkenazy, London Symphony Orchestra, André Prévin)

09 octobre 2012

« L’âme russe » en musique sous les voûtes de l’abbatiale de Nantua

Une semaine après le très grand succès du Requiem de Fauré en l’abbatiale, les Amis de l’orgue de Nantua avec le soutien de la paroisse Saint Michel ont de nouveau réussi à mobiliser une foule de mélomanes lors du concert du dimanche 7 octobre.

concert,nantua,ain,rhône-alpes,abbatiale saint michel,paroisse nantua,slava chevliakov,valera drougovskoÏ,orgue,chant,basse,tchaikowsky,glinka,rimsky-korsakov,borodine,orgue lété,blog christian cottet-emard,russie,musique russe,conservatoire moscou,conservatoire kiev,michel chapuis,église saint léon,paris,opéra national de minsk

 Les deux interprètes, l’organiste Slava Chevliakov et la basse Valéra Drougovskoî, musiciens aux carrières internationales, ont emporté l’adhésion du public curieux d’écouter dialoguer la « voix » si particulière de l’orgue Lété, instrument « connu de tous les organistes d’Europe » a précisé Slava Chevliakov, et la basse somptueusement répercutée sous les voûtes de l’abbatiale. L’atmosphère du lieu en ce jour d’automne offrait un écrin idéal aux superbes interprétations des deux musiciens. Slava Chevliakov et Valéra Drougovskoî avaient choisi un répertoire varié de la musique russe allant des chants orthodoxes aux extraits d’opéras de Glinka, Rimsky-Korsakov et Borodine en passant par des œuvres pour orgue de compositeurs à découvrir tels que Victor Poltoratsky et Gueorguy Mouchel jusqu’à une conclusion plébiscitée par les auditeurs qui ont bien sûr tous reconnu le célébrissime Chant des bateliers de la Volga.

Prochains concerts des Amis de l’orgue en l’abbatiale de Nantua :
- samedi 1er décembre à 15h, concert d’orgue sur les thèmes de l’Avent et de Noël par Véronique Rougier et les élèves de la classe d’orgue du CRD d’Oyonnax (entrée libre).
- samedi 15 décembre à 20h, Noëls orthodoxes et traditionnels. chœurs de l’armée russe. (Réservation Office du tourisme de Nantua-Haut-Bugey, tél : 04 74 75 00 05. nantua.tourisme@wanadoo.fr).

Photo : l’organiste Slava Chevliakov et la basse Valéra Drougovskoî à la tribune de l'orgue Lété de Nantua.