Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 mars 2017

Poèmes du bois de chauffage / Ce qui n'existe pas

poèmes du bois de chauffage,bois,chauffage,bûche,dragon,nouvelle,poème,littérature,blog littéraire de christian cottet-emard,poèmes narratifs,estime-toi heureux,hiver,automne de la vie,connemara whisky,choucroute,petit salé,saucisse,cigarillo,dormir,sommeil,christian cottet-emard,ours

En bâchant mes piles de bûches j’ai constaté avec satisfaction qu’elles prenaient bien le vent qui venait de naître au loin dans la forêt odorante et qui venait brasser dans les frênes

Les bâches ne risquent pas de s’envoler grâce aux pierres énormes que je leur ai jeté dessus en vociférant des bordées d’injures contre moi-même qui gaspille mon énergie et contre la vie qui fait pareil

Pour fêter ça je m’en suis jeté un derrière la cravate un bon vieux Connemara tourbé avec des chips et un cigarillo bien corsé suivi d’un reste de choucroute avec des saucisses fumées et du petit salé

Puis je me suis endormi comme un ours et pendant que la lune roulait dans les frênes secoués par le vent j’ai rêvé

Rêvé que j’avais trouvé un petit dragon dans mes piles de bois de chauffage un bébé

Le lendemain après le café avant l’aube j’ai vérifié que les bâches tenaient toujours et j’ai écrit une nouvelle dont le point de départ était la découverte du bébé dragon dans le bois de chauffage mais qui en réalité parlait de tout autre chose

C’est ainsi que fonctionne un scribouillard de mon espèce

Obligé d’empiler du bois pour l’hiver en pensant à un animal qui n’existe pas comme beaucoup d’autres choses en cette vie

 

Extrait de Poèmes du bois de chauffage, © Éditions Orage-Lagune-Express, 2017.

Photo : livraison du bois de chauffage chez moi.

 

Commentaires

Adieu,
Tes bûches bien bâchées ? Tu m'en bouches un coin, mon bichon !

Et pour le bébé dragon qui n'existe pas ...
"Of course it is happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean that it is not real ?"
"Bien sûr que ça se passe dans ta tête, Harry, mais pourquoi diable ça devrait-il signifier que ce n'est pas réel ?
- Harry Potter et les Reliques de la Mort, J.K. Rowling (trad.Bambi)

Écrit par : Bernard GRASSET | 01 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Même réaction à ce texte d'une lectrice qui me cite Paul Valéry :
« Que serions-nous sans le secours de ce qui n'existe pas ? »
Amitiés et à bientôt !

Écrit par : Christian Cottet-Emard | 01 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire