Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 avril 2020

Dans un frêne la mer

frêne,mer,nostalgie de la mer,arbre,campagne,voilure,voile,mât,ciel,écume,fermer les yeux,ouvrir les yeux,lever la tête,blog littéraire de christian cottet-emard,enfance,coquillage,christian cottet-emard,rêve éveillé,feuilles,brise,branche,brise marine,souvenir,paysage maritime,estime-toi heureux©,éditions orage lagune express,droits réservés,étude notariale m.,photos©christian cottet-emard,photographies,images,appareil photo lumix

frêne,mer,nostalgie de la mer,arbre,campagne,voilure,voile,mât,ciel,écume,fermer les yeux,ouvrir les yeux,lever la tête,blog littéraire de christian cottet-emard,enfance,coquillage,christian cottet-emard,rêve éveillé,feuilles,brise,branche,brise marine,enfance,souvenir,paysage maritime,estime-toi heureux©,éditions orage lagune express,droits réservés,étude notariale m.,photos©christian cottet-emard,photographies,images,appareil photo lumix

frêne,mer,nostalgie de la mer,arbre,campagne,voilure,voile,mât,ciel,écume,fermer les yeux,ouvrir les yeux,lever la tête,blog littéraire de christian cottet-emard,enfance,coquillage,christian cottet-emard,rêve éveillé,feuilles,brise,branche,brise marine,souvenir,paysage maritime,estime-toi heureux©,éditions orage lagune express,droits réservés,étude notariale m.,photos©christian cottet-emard,photographies,images,appareil photo lumix

Quand la mer me manque et que je ne l’entends plus assez dans le coquillage de l’enfance 

 

je ferme les yeux sous un frêne qui déplie ses nouvelles feuilles dans la brise

 

J’écoute ployer et se frotter dans l’air ses hautes et souples branches

 

Je lève la tête j’ouvre les yeux et me voilà sous la grande voile bleue qui ondule dans l’écume

 

Vous voyez ce n’est pas compliqué

 

Extrait de Estime-toi heureux, © Éditions Orage-Lagune-Express

Images : photos prises hier après-midi chez moi avec mon petit appareil Lumix

 

 

Commentaires

Les Frênes poussent très vite, ce qui m'effraie un peu...

De plus de trente mètres face à nous, en lisière de forêt!


Ce que j'admire tous les jours et à qui je parle doucement :

un Jeune Tilleul qui vient de naître, sorti de la terre...et déjà 2 mètres de haut, pressé de rendre JUSTICE?

Bises salutaires de Mauricette

Écrit par : BEJOINT Mauricette | 19 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Les Frênes poussent très vite, ce qui m'effraie un peu...

De plus de trente mètres face à nous, en lisière de forêt!


Ce que j'admire tous les jours et à qui je parle doucement :

un Jeune Tilleul qui vient de naître, sorti de la terre...et déjà 2 mètres de haut, pressé de rendre JUSTICE?

Bises salutaires de Mauricette

Écrit par : BEJOINT Mauricette | 19 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Les frênes poussent vite et haut mais ne vivent pas longtemps (70 ans en moyenne) quand ils ne sont pas empoignés par le lierre. Heureusement, ils font des surgeons !
Amitiés et bonne santé !

Écrit par : Christian Cottet-Emard | 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire