Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 avril 2020

Dans un frêne la mer

frêne,mer,nostalgie de la mer,arbre,campagne,voilure,voile,mât,ciel,écume,fermer les yeux,ouvrir les yeux,lever la tête,blog littéraire de christian cottet-emard,enfance,coquillage,christian cottet-emard,rêve éveillé,feuilles,brise,branche,brise marine,souvenir,paysage maritime,estime-toi heureux©,éditions orage lagune express,droits réservés,étude notariale m.,photos©christian cottet-emard,photographies,images,appareil photo lumix

frêne,mer,nostalgie de la mer,arbre,campagne,voilure,voile,mât,ciel,écume,fermer les yeux,ouvrir les yeux,lever la tête,blog littéraire de christian cottet-emard,enfance,coquillage,christian cottet-emard,rêve éveillé,feuilles,brise,branche,brise marine,enfance,souvenir,paysage maritime,estime-toi heureux©,éditions orage lagune express,droits réservés,étude notariale m.,photos©christian cottet-emard,photographies,images,appareil photo lumix

frêne,mer,nostalgie de la mer,arbre,campagne,voilure,voile,mât,ciel,écume,fermer les yeux,ouvrir les yeux,lever la tête,blog littéraire de christian cottet-emard,enfance,coquillage,christian cottet-emard,rêve éveillé,feuilles,brise,branche,brise marine,souvenir,paysage maritime,estime-toi heureux©,éditions orage lagune express,droits réservés,étude notariale m.,photos©christian cottet-emard,photographies,images,appareil photo lumix

Quand la mer me manque et que je ne l’entends plus assez dans le coquillage de l’enfance 

 

je ferme les yeux sous un frêne qui déplie ses nouvelles feuilles dans la brise

 

J’écoute ployer et se frotter dans l’air ses hautes et souples branches

 

Je lève la tête j’ouvre les yeux et me voilà sous la grande voile bleue qui ondule dans l’écume

 

Vous voyez ce n’est pas compliqué

 

Extrait de Estime-toi heureux, © Éditions Orage-Lagune-Express

Images : photos prises hier après-midi chez moi avec mon petit appareil Lumix

 

 

22 août 2016

Fugace

Fin d'été ombres douces tout le monde se reconnaît sous les arbres

On parle encore éblouis des bonheurs têtus dans les squares

Où l'on croit en l'instant un peu bancal mais unique et irremplaçable

estime-toi heureux©,orage-lagune-express,poésie,carnet poétique,instant,instantané,croquis,christian cottet-emard,moment présent,littérature,contemplation,rêverie,vacances,congés,square,jardin public,été,bonheur,fin d'été,blog littéraire de christian cottet-emard,photo,carnet photo,lisbonne,portugal,principe real

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo : Lisbonne, Principe Real (photo © Christian Cottet-Emard)

Texte extrait de mon recueil Estime-toi heureux

 

04 février 2016

Jeune mère de famille occidentale en proie au spleen à la fenêtre de son bureau

estime-toi heureux©,poèmes,poésie narrative,portrait,blog littéraire de christian cottet-emard,éditions orage lagune express,droits réservés,christian cottet-emard,mère de famille,spleen,occident,bureau,fleuve,prince charmant,relations humaines,sentiments,frustrations,tristesse,désenchantement,contradictions insurmontables,chimèresElle voudrait que son mari sportif l’accompagne au théâtre et à l’opéra

Que son amant intello l’accompagne au sport

Que son jeune amant s’habille plus classe et soit plus attentionné

Que son vieil amant s’habille plus décontracté et soit moins sentimental

Que son amant classique soit un peu rock

Que son amant rock soit un peu classique

Que son amant qui apporte des fleurs pense aussi au vase

Que son amant qui lui offre un vase pense aussi aux fleurs

Que son amant physique soit plus cérébral

Que son amant cérébral soit plus physique

Que son ami soit moins amoureux

Que son amant soit plus amical

Elle voudrait un peu d’orient dans l’occident et de l’occident dans l’orient

Depuis la fenêtre de son bureau de jeune femme cultivée professionnelle performante bonne mère de famille et talentueuse amante elle voit le fleuve qui charrie des cadavres de princes charmants

 

© Éditions Orage-Lagune-Express 2015

 Photo CC-E