Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 mars 2018

Carnet-photo / Quelques pas derrière chez moi

photo,promenade,carnet-photo,images,blog littéraire de christian cottet-emard,lune,campagne,derrière chez moi,paysage,hiver,giboulée,mars,ciel,christian cottet-emard,roche,feuilles,gui,crocus

En avant, mars !

photo,promenade,carnet-photo,images,blog littéraire de christian cottet-emard,lune,campagne,derrière chez moi,paysage,hiver,giboulée,mars,ciel,christian cottet-emard,roche,feuilles,gui,crocus

Restant de giboulée

photo,promenade,carnet-photo,images,blog littéraire de christian cottet-emard,lune,campagne,derrière chez moi,paysage,hiver,giboulée,mars,ciel,christian cottet-emard,roche,feuilles,gui,crocus,jura

Patience

photo,promenade,carnet-photo,images,blog littéraire de christian cottet-emard,lune,campagne,derrière chez moi,paysage,hiver,giboulée,mars,ciel,christian cottet-emard,roche,feuilles,gui,crocus,jura

Vers les crocus

photo,promenade,carnet-photo,images,blog littéraire de christian cottet-emard,lune,campagne,derrière chez moi,paysage,hiver,giboulée,mars,ciel,christian cottet-emard,roche,feuilles,gui,crocus,jura

Malgré tout

photo,promenade,carnet-photo,images,blog littéraire de christian cottet-emard,lune,campagne,derrière chez moi,paysage,hiver,giboulée,mars,ciel,christian cottet-emard,roche,feuilles,gui,crocus,jura

Une éclaircie

photo,promenade,carnet-photo,images,blog littéraire de christian cottet-emard,lune,campagne,derrière chez moi,paysage,hiver,giboulée,mars,ciel,christian cottet-emard,roche,feuilles,gui,crocus,jura

Bonne nuit ! 

Images : Christian Cottet-Emard, mars 2018

 

16 mars 2017

Poèmes du bois de chauffage / L’éclaircie nocturne

estime-toi heureux,poèmes du bois de chauffage,éditions orage-lagune-express,christian cottet-emard,la cafetière,cafetière italienne,blog littéraire de christian cottet-emard,poèmes narratifs,photo cafetière,petit déjeuner,matin,chat,tombe,sépulture,éclaircie nocturne,clair de lune,nuages,campagne,ciel,troupeaux,étoiles filantes,vœux,haies,bois vert,bûches,merle,feuilles,âme,feu de joie,prés,herbe mouillée

Après la pluie du jour le ciel est en désordre dans la nuit

Pauvres troupeaux transis qui soufflent qui soupirent dans l’herbe noire des prés mouillés

Moi je suis sous l’averse de mes vœux pieux et matérialistes provoquée par chaque étoile filante en l’éclaircie nocturne

C’est encore de la vie ces feuilles sèches dans les haies où dorment jeunes et vieux merles

Une drôle de vie qui promet à chaque bois vert un lointain destin de bûche

Au bon plaisir d’âmes inquiètes et grises qui persistent à rêver contre toute évidence d’un feu de joie

 

Extrait de Poèmes du bois de chauffage, © Éditions Orage-Lagune-Express, 2017.

Ciel nocturne sur les frênes derrière chez moi (photo Marie)

 

10 octobre 2006

En forêt

Tu as une réunion mais en même temps pas mal de dossiers à traiter

Tu as cette réunion qui ne te concerne en rien et tout ce travail qui ne te concerne en rien mais que tu dois abattre car tu es payé pour cela

Mais la réunion qui ne te concerne en rien prime sur les dossiers à traiter parce que le directeur régional s’est déplacé

Il tutoie tout le monde et aime beaucoup prononcer le mot “crapoteux” pour qualifier tout ce qui relève de la vie privée de ses subalternes

Tu n’as rien à craindre du directeur régional car tu quittes le navire aussi as-tu sur le bord des lèvres : “nous n’avons pas gardé les cochons ensemble que je sache” mais tu ne dis rien car tu ne veux pas mettre dans l’embarras ton directeur local que tu estimes et tes collègues qui sont sympathiques tu ne vas pas jeter un froid pas aujourd’hui le moment serait mal choisi

À tes débuts on t’a expliqué qu’il était nécessaire que les dossiers soient traités rapidement mais du seul fait de la présence du directeur régional cela n’a plus aucune importance

Après tout s’ils ne veulent pas que leurs dossiers avancent en quoi cela te concerne-t-il ? La réunion avec le directeur régional perturbe le traitement des dossiers et alors ?

Travail ou pas réunion ou pas directeur régional ou pas 90 % de toi sont déjà en forêt et 10 % seulement à la réunion ou en bagarre avec les dossiers (pourcentages donnés à titre indicatif car pouvant varier)

Il est 15h45 et à 16h00 tu seras sorti même si à 16h00 seule une infime partie des dossiers aura été expédiée à cause de la réunion avec le directeur régional et à 16h00 les 10 % de toi qui assistaient au numéro du directeur régional s’en iront rejoindre les 90 % qui sont déjà en forêt

À 16h00 tu sors à 16h02 tu dis au revoir au gardien tu passes la porte à 16h05 tu conduis ton auto en direction de la forêt et à 16h10 tu te retrouves sous l’épicéa columnaire (circonférence 2m75 hauteur totale 43m volume grume 12m3) et rien absolument rien d’autre n’a d’importance

C’est drôle tu marches dans la forêt en costume cravate (ça pressait trop) tu respires mieux tu respires l’air des grands arbres qui font le même bruit que la mer quand le vent met les voiles tu respires le grand air des trois sapins pectinés de plus de 40m de haut âgés de plus de 200 ans

Voici à peine 20 mn tu respirais mal tu respirais le même air que le directeur régional

Maintenant tu respires mieux tu entends la rivière tu respires l’air des feuilles mouillées tu vas pouvoir rentrer chez toi tout propre

Copyright : Orage-Lagune-Express, 2006