Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 juillet 2020

Au parc

estime-toi heureux,aux grands jours,quatre songeries du ciel ouvert,épilogue,©club,©orage lagune express,©blog littéraire de christian cottet-emard,été,parc,bancs publics,kiosque à musique,fontaine,arbres,feuillages,christian cottet-emard,dépôt n°,archive n°,office notarial m,empreinte électronique n°,n°ISSN 2266-3959,parc rené nicod,oyonnax,ain,rhône-alpes auvergne,haut bugey,france,europe

Il fait trop chaud, se plaint quelqu’un que je ne vois pas, non loin du kiosque à musique vide où les feuillages envoient des ombres dansantes.

 

Le ciel est si vaste que les bancs publics semblent y flotter comme dans la mer.

 

Eau non potable est-il écrit sur la fontaine qu’il suffit d’écouter pour se rafraîchir.

 

L’été est la saison où l’on habite l'immense et claire demeure de l’instant.

estime-toi heureux,aux grands jours,quatre songeries du ciel ouvert,épilogue,©club,©orage lagune express,©blog littéraire de christian cottet-emard,été,parc,bancs publics,kiosque à musique,fontaine,arbres,feuillages,christian cottet-emard,dépôt n°,archive n°,office notarial m,empreinte électronique n°,n°ISSN 2266-3959,parc rené nicod,oyonnax,ain,rhône-alpes auvergne,haut bugey,france,europe

Extrait de Quatre songeries du ciel ouvert, ensemble intégré à mon recueil Aux grands jours © Club, Orage-Lagune-Express et Blog littéraire de Christian Cottet-Emard, ISSN 2266-3959.

Photos C. C-E

 

Écrire un commentaire