Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 mai 2019

Interlude musical

Claude Nougaro : Prisonnier des nuages.

 

21 novembre 2017

La santé au cinéma

carnet,nouvelle du front,actualité,humeur,billet,opinion,tabac,cinéma,cigarette,cigare,blog littéraire de christian cottet-emard,tabagisme,ministre de la santé,sénatrice ps,cigarette au cinéma,fiction,réel,réalité,imaginaire,acteurs,personnage de fiction,diesel,burn-out,sous-effectif,pollution,malbouffe,zorro,série,don diego de la vega,christian cottet-emard(ou comment agir sur la fiction quand on ne peut agir sur la réalité)

Grâce au zèle d’une sénatrice PS (oui, ça existe encore) et de la ministre de la santé, nous serons peut-être bientôt en mesure d’annoncer une excellente nouvelle : la santé des personnages de fiction cinématographique va notablement s’améliorer puisqu’il seront peut-être enfin privés de tabac.

Certes, les acteurs qui incarnent ces personnages et encore trop d’individus réels persisteront-ils dans leur vice en allant s’en griller une dès que ce qu’il leur restera de vie privée leur en laissera l’occasion mais il n’y a pas de petite victoire !

Moi qui suis un répugnant amateur de cigare (oui je suis coupable, c’est ma faute, c’est ma très grande faute), j’ai été sensible à l’argument d’un professeur ayant déclaré à la télé que la simple vision d’une scène où l’on fume enclenche dans le cerveau un processus d’envie tabagique scientifiquement mesuré. En ce qui me concerne, dans mon enfance, c’est probablement en regardant Don Diego de la Vega allumer des cigares dans Zorro que j’ai été conditionné. Dommage que la sénatrice PS et la ministre n’aient pas été là à l’époque pour veiller sur la santé de Don Diego et par conséquent sur la mienne !

Heureusement, ces années de débauche sont désormais bien loin et nous vivons maintenant une époque formidable pleine de gentilles personnes fermement décidées à faire le bonheur des grands enfants que nous sommes, à nous protéger contre nous-mêmes. Je suis touché par la sollicitude de ces responsables sains et vertueux, notamment celle de la ministre à qui je ferais toutefois, dans le domaine de la santé publique, une suggestion.

Délivrer nos héros de films de l’addiction au tabac, en voilà une idée (puisqu’il faut bien en avoir de temps en temps) mais il en est une qui me plairait davantage et qui concernerait non plus des êtres imaginaires mais de vrais gens. Il s'agirait de délivrer les urbains et les ruraux du diesel, de la pollution, les personnels soignants du burn-out et plus généralement tous ceux qui souffrent au travail parce qu’ils sont en sous-effectif chronique, et aussi les impécunieux condamnés à la malbouffe, la liste ne demande qu’à être complétée et ça, ce n’est pas du cinéma...

 

 

29 novembre 2016

Carnet / Lumières et lumignons

Le paysage n’est qu’un prétexte si j’ose dire. C’est la lumière que je traque avec mon appareil photo d’amateur.

carnet,note,journal,autobiographie,prairie journal,écriture de soi,blog littéraire de christian cottet-emard,gammes,christian cottet-emard,littérature autobiographique,instants,photo,campagne,bouleau,arbre,épicéa,pin sylvestre,étoile,anémone pulsatille,fleur,jura,montagne,crêt,crédulon,église,soleil couchant,forêt,ombre,lumière,lumignon,paysage,tabac,cigare,havane,cigare cubain,nuit,jour,lune,rêverie,insomnie,nuit d'automne,veilleuse

Ce soir je retourne en rêve éveillé dans ma récente balade, juste derrière chez moi. 

Dernier cigare de la journée sous les étoiles. L’éclairage public s’est éteint à onze heures comme d’habitude et les seules nuées qui se dispersent en deux secondes dans l’espace glacial de la nuit sans lune sont les volutes de mon tabac cubain.

Je fume le nez en l’air, engoncé dans ma polaire et mon vieux blouson d’hiver superposés et remontés jusqu’au menton mais c’est de voir rougeoyer le foyer du havane qui me réchauffe.

carnet,note,journal,autobiographie,prairie journal,écriture de soi,blog littéraire de christian cottet-emard,gammes,christian cottet-emard,littérature autobiographique,instants,photo,campagne,bouleau,arbre,épicéa,pin sylvestre,étoile,anémone pulsatille,fleur,jura,montagne,crêt,crédulon,église,soleil couchant,forêt,ombre,lumière,lumignon,paysage,tabac,cigare,havane,cigare cubain,nuit,jour,lune,rêverie,insomnie,nuit d'automne,veilleuse

Une pensée pour la petite anémone pulsatille qui s’est trompée de saison sur le flanc de la colline en raison de la douceur des derniers jours. Je l’ai photographiée dimanche en redescendant du crêt au-dessus de chez moi. Chaque année, il y en a toujours une ou deux qui se laissent berner ainsi. Elles ont quand même leur jour triomphal...

carnet,note,journal,autobiographie,prairie journal,écriture de soi,blog littéraire de christian cottet-emard,gammes,christian cottet-emard,littérature autobiographique,instants,photo,campagne,bouleau,arbre,épicéa,pin sylvestre,étoile,anémone pulsatille,fleur,jura,montagne,crêt,crédulon,église,soleil couchant,forêt,ombre,lumière,lumignon,paysage,tabac,cigare,havane,cigare cubain,nuit,jour,lune,rêverie,insomnie,nuit d'automne,veilleuse

À la fin de cette brève promenade dans ce faux printemps, quelques photos de la lumière dont j’ai tant besoin et qui se perd déjà dans les aiguilles des pins sylvestres.

carnet,note,journal,autobiographie,prairie journal,écriture de soi,blog littéraire de christian cottet-emard,gammes,christian cottet-emard,littérature autobiographique,instants,photo,campagne,bouleau,arbre,épicéa,pin sylvestre,étoile,anémone pulsatille,fleur,jura,montagne,crêt,crédulon,église,soleil couchant,forêt,ombre,lumière,lumignon,paysage,tabac,cigare,havane,cigare cubain,nuit,jour,lune,rêverie,insomnie,nuit d'automne,veilleuse

Un frêle bouleau s’illumine devant la sombre troupe d’épicéas et de hêtres au garde-à-vous sur la montagne d’en face.

carnet,note,journal,autobiographie,prairie journal,écriture de soi,blog littéraire de christian cottet-emard,gammes,christian cottet-emard,littérature autobiographique,instants,photo,campagne,bouleau,arbre,épicéa,pin sylvestre,étoile,anémone pulsatille,fleur,jura,montagne,crêt,crédulon,église,soleil couchant,forêt,ombre,lumière,lumignon,paysage,tabac,cigare,havane,cigare cubain,nuit,jour,lune,rêverie,insomnie,nuit d'automne,veilleuse

Sur la route qui mène à la maison, la silhouette de l’église navigue dans le couchant.

 

carnet,note,journal,autobiographie,prairie journal,écriture de soi,blog littéraire de christian cottet-emard,gammes,christian cottet-emard,littérature autobiographique,instants,photo,campagne,bouleau,arbre,épicéa,pin sylvestre,étoile,anémone pulsatille,fleur,jura,montagne,crêt,crédulon,église,soleil couchant,forêt,ombre,lumière,lumignon,paysage,tabac,cigare,havane,cigare cubain,nuit,jour,lune,rêverie,insomnie,nuit d'automne,veilleuse

carnet,note,journal,autobiographie,prairie journal,écriture de soi,blog littéraire de christian cottet-emard,gammes,christian cottet-emard,littérature autobiographique,instants,photo,campagne,bouleau,arbre,épicéa,pin sylvestre,étoile,anémone pulsatille,fleur,jura,montagne,crêt,crédulon,église,soleil couchant,forêt,ombre,lumière,lumignon,paysage,tabac,cigare,havane,cigare cubain,nuit,jour,lune,rêverie,insomnie,nuit d'automne,veilleuse

Après onze heures, l'église est la seule bâtisse à envoyer le faisceau d’un lampadaire, comme une veilleuse dans la nuit d’un gamin qui n’a pas envie de s’endormir.

 

Photos : paysages de chez moi (Photos Christian Cottet-Emard)