Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 avril 2021

Revue Instinct nomade : Marguerite Duras

 

christian cottet-emard,marguerite duras,revue instinct nomade,mes collaborations presse,revue,presse,éditions germes de barbarie,bernard deson,blog littéraire de christian cottet-emard,josé correa,marguerite donnadieu,le fleix,périgord,aquitaine

Le mot de l'éditeur :

Voici la couverture complète (à plat). José Correa a peint une fresque où la jeune Marguerite Donnadieu se transforme, telle une chrysalide, en une artiste protéiforme jusqu'à devenir "la Duras". 

Présentation du dossier : 

Pour la septième livraison de la revue Instinct nomade, nous avons choisi Marguerite Duras qui, disparue en 1996, a été une romancière, une dramaturge, une journaliste et une cinéaste sans limites, outside. Caricaturée ou glorifiée, elle a toujours assumé sa vie, a toujours écrit et fait exactement ce qu'elle voulait, en dehors des modes. Pour ce dossier nous avons réuni ceux qui l'aiment, les plus nombreux, et ceux qui la détestent (il y en a). Certains ont partagé un moment sa solitude, d'autres l'ont dessinée ou photographiée, quelques uns ont mis en scène ses œuvres ou lui ont consacré une thèse, d'autres enfin ont simplement lu ses livres, vu ses pièces ou ses films et ont voulu partager leur émotion. Ils sont une trentaine, de tous âges, à s'être retrouvés en ce lieu, tous fascinés par cette femme d'exception.

L'objet 

Le numéro fait 266 Pages (dont 200 pour le seul dossier "Marguerite Duras, il est interdit d'interdire !"

- 130 illustrations : photos de Jean Mascolo, Hélène Bamberger, Michel Giniès, Catherine Faux et de quelques autres ; dessins de José Correa, Jean-Yves Bertin, Jacques Cauda, Philippe Iunk. 

- Liste des contributeurs : Florence de Chalonge, Alain Vircondelet, Xavière Gauthier, Aliette Armel, Jocelyne Sauvard, Olympia Alberti, Maud Andrieux, Jane Sautière, Michèle Ponticq, Simona Crippa, Olivier Steiner, Jacques Ibanès, Micheline Simon, Marc Alpozzo, Frantz Vaillant, Stéphane Lambert, Bernard Lonjon, Micheline Simon, Christian Cottet-Emard, Daniel Malbranque Chloé Chouen-Ollier, Sylvie Thorel, Jill-Elyse Grossvogel, Laurie Leiner, Jean-Louis Kuffer, Emilie Mazeau-Langlais, Patrick Combes, Gérard Allibert, Marie-Laure Ruiz-Maugis, Emile Brami...

Pour se le procurer : en librairie, chez l'éditeur et, pour ceux qui le souhaitent, sur le site Amazon. Commande possible dès aujourd'hui pour une livraison vers le 10 mai.
Pour le commander chez l'éditeur: chèque à l’ordre de Bernard Deson (17€ + 4€ port), éditions Germes de barbarie – 619 rue Henri de Navarre 24130 Le Fleix Tél. : 06 75 96 04 55 ou paiement Paypal : bdeson@yahoo.fr

Mes contributions à ce numéro :

Un article : Marguerite Duras et la vie matérielle.

Un petit essai : Qui a peur de l'autobiographie ?

 

 

07 janvier 2021

Revue : Léo Ferré, la solitude du scaphandrier

Numéro maintenant disponible

 

N'ayant rien de particulièrement gentil ou méchant à écrire sur Léo Ferré, ma contribution à cette nouvelle livraison de la revue Instinct nomade se trouve en deuxième partie du numéro (chroniques). Il s'agit d'un article sur ce que j'appelle la fin du roman de l'auteur. J'évoque dans ce texte les limites de la figure médiatique de l'auteur fabriquée depuis des décennies pour le grand public dans le cadre de la stratégie marketing des maisons d'éditions.

 

 

INSTINCT NOMADE : LEO FERRE

Photo
 

INSTINCT NOMADE N°6 :  LEO FERRE, LA SOLITUDE DU SCAPHANDRIER, 230 PAGES, 16,00€

Pour la sixième parution de la revue Instinct nomade, nous avons fait le choix de Léo Ferré qui, mort en 1993, a laissé une trace indélébile dans la chanson à texte de la deuxième moitié du vingtième siècle. Que reste-t-il de Ferré aujourd'hui ? Il y a ceux qui l'ont vu sur scène, ceux qui l'écouteront jusqu'à la fin, ceux qui ne le supportent pas, ceux qui le chantent... Ils se retrouvent ici pour partager leurs doutes et leurs certitudes. Qu'on le divinise ou qu'on l'exècre, Léo Ferré ne laisse pas indifférent et c'est ce qui compte.

Pour le commander chez l'éditeur:  chèque à l’ordre de Bernard Deson (16€ + 4€ port), éditions Germes de barbarie – 619 rue Henri de Navarre 24130 Le Fleix Tél. : 06 75 96 04 55 ou paiement Paypal :bdeson@yahoo.frhttps://germesdebarbarie.weebly.com 
Attention: livraison seulement début 01/2021

sommaire-pub1.png

sommaire-pub2.png

13 décembre 2020

Revue : Léo Ferré, la solitude du scaphandrier

N'ayant rien de particulièrement gentil ou méchant à écrire sur Léo Ferré, ma contribution à cette nouvelle livraison de la revue Instinct nomade se trouve en deuxième partie du numéro (chroniques). Il s'agit d'un article sur ce que j'appelle la fin du roman de l'auteur. J'évoque dans ce texte les limites de la figure médiatique de l'auteur fabriquée depuis des décennies pour le grand public dans le cadre de la stratégie marketing des maisons d'éditions.

 

INSTINCT NOMADE : LEO FERRE

Photo
 

INSTINCT NOMADE N°6 :  LEO FERRE, LA SOLITUDE DU SCAPHANDRIER, 230 PAGES, 16,00€

Pour la sixième parution de la revue Instinct nomade, nous avons fait le choix de Léo Ferré qui, mort en 1993, a laissé une trace indélébile dans la chanson à texte de la deuxième moitié du vingtième siècle. Que reste-t-il de Ferré aujourd'hui ? Il y a ceux qui l'ont vu sur scène, ceux qui l'écouteront jusqu'à la fin, ceux qui ne le supportent pas, ceux qui le chantent... Ils se retrouvent ici pour partager leurs doutes et leurs certitudes. Qu'on le divinise ou qu'on l'exècre, Léo Ferré ne laisse pas indifférent et c'est ce qui compte.

Pour le commander chez l'éditeur:  chèque à l’ordre de Bernard Deson (16€ + 4€ port), éditions Germes de barbarie – 619 rue Henri de Navarre 24130 Le Fleix Tél. : 06 75 96 04 55 ou paiement Paypal : bdeson@yahoo.frhttps://germesdebarbarie.weebly.com Attention : livraison seulement début 01/2021
Photo
 
Photo