Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 décembre 2020

Cher Pépère Noël

père noël, noël, vœux, protéger, fâcheux, politiquement correct, morale, consensus, conformisme, nouveau conformisme, bonne conscience, ligues de vertu, valeurs, bénévolat, pochette-surprise, blog littéraire de christian cottet-emard,esprit d'équipe, sport, compétition, arnaque, bourrage de crâne, pépère noël, nain de jardin

Tu as beau avoir une tête de nain de jardin et être retraité de chez Coca Cola, je t’aime bien quand même et j’ai quelques petites choses à te demander.

 

Protège-nous des petits chefs
Protège-nous des DRH
Protège-nous des supérieurs hiérarchiques qui n'ont pas de vie privée
Protège-nous des bénévoles qui mènent tout le monde à la baguette

Protège-nous de ceux qui considèrent le sucre comme l'Ennemi Absolu
Protège-nous de ceux qui exaltent l’esprit de compétition bien calés dans leur fauteuil
Protège-nous des compétiteurs
Protège-nous des élus qui aiment sincèrement le sport

Protège-nous des supporters
Protège-nous de ceux qui s’engagent et qui veulent dégager ceux qui ne s'engagent pas
Protège-nous des otages qu'on a délivrés et qui décrivent leur captivité comme une retraite spirituelle

Protège-nous du syndrome de Stockholm
Protège-nous de ceux qui débordent d’amour pour l’humanité souffrante mais qui sont durs pour leurs proches
Protège-nous de ceux qui aiment tout le monde en général mais personne en particulier
Protège-nous de ceux qui ne travaillent pas que pour l’argent
Protège-nous de ceux qui nous demandent d’aimer nos ennemis
Protège-nous de ceux qui veulent que tout le monde ait l’esprit d’équipe
Protège-nous de ceux qui veulent nous pousser à nous dépasser
Protège-nous de ceux qui veulent dépasser les limites
Protège-nous de ceux qui pensent que tout est question de volonté

Protège-nous des bonnes intentions qui pavent l'enfer

Protège-nous de ceux qui ne voient pas le diable dans les détails

Protège-nous du détail qui tue

Protège-nous de ceux qui ne s'aiment pas eux-mêmes

Protège-nous des révolutionnaires qui veulent rétablir le service militaire obligatoire

Protège-nous de ceux qui veulent faire le bonheur des gens malgré eux

Protège-nous des généreux amoureux de l'humanité qui vénèrent Robespierre et Ernesto Guevara

Protège-nous de ceux qui détestent la soutane mais qui n'ont rien contre le voile

Protège-nous des rebelles subventionnés

Protège-nous de ceux qui confondent sauver la planète et sauver l'humanité

Protège-nous de ceux qui veulent que nous cultivions tous un potager

Protège-nous de ceux qui embrassent les arbres et se demandent pourquoi nous ne faisons pas pareil

Protège-nous de ceux qui veulent nous priver de crèches et de sapins de Noël

Protège-nous des Khmers verts

Protège-nous de ces fâcheux et fâcheries

Etc… Etc…

 

 

 

16 novembre 2019

Portrait au pont Dom-Luís

christian cottet-emard,autoportrait,court,texte bref,blog littéraire de christian cottet-emard,©éditions orage-lagune-express,droits réservés,nuit,littérature,poésie,œil,nez,poètes,amoureux,quai,rue,ombre,rêves,étoiles filantes,vœux,sucre,promenade nocturne,porto,portugal,pont luis,douro,fleuve,photo

Je dors d’un œil 

Je vote en me bouchant le nez

Je me méfie des poètes 

Je doute des amoureux 

Je flotte dans les fêtes de rue 

Je croise une ombre 

Je tourne dans la nuit 

Mes rêves m’essoufflent 

Je fais des vœux sous la pluie d’étoiles filantes 

Je rajoute du sucre

 

© Éditions Orage-Lagune-Express 2015, droits réservés

16 mars 2017

Poèmes du bois de chauffage / L’éclaircie nocturne

estime-toi heureux,poèmes du bois de chauffage,éditions orage-lagune-express,christian cottet-emard,la cafetière,cafetière italienne,blog littéraire de christian cottet-emard,poèmes narratifs,photo cafetière,petit déjeuner,matin,chat,tombe,sépulture,éclaircie nocturne,clair de lune,nuages,campagne,ciel,troupeaux,étoiles filantes,vœux,haies,bois vert,bûches,merle,feuilles,âme,feu de joie,prés,herbe mouillée

Après la pluie du jour le ciel est en désordre dans la nuit

Pauvres troupeaux transis qui soufflent qui soupirent dans l’herbe noire des prés mouillés

Moi je suis sous l’averse de mes vœux pieux et matérialistes provoquée par chaque étoile filante en l’éclaircie nocturne

C’est encore de la vie ces feuilles sèches dans les haies où dorment jeunes et vieux merles

Une drôle de vie qui promet à chaque bois vert un lointain destin de bûche

Au bon plaisir d’âmes inquiètes et grises qui persistent à rêver contre toute évidence d’un feu de joie

 

Extrait de Poèmes du bois de chauffage, © Éditions Orage-Lagune-Express, 2017.

Ciel nocturne sur les frênes derrière chez moi (photo Marie)