Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 août 2016

Fugace

Fin d'été ombres douces tout le monde se reconnaît sous les arbres

On parle encore éblouis des bonheurs têtus dans les squares

Où l'on croit en l'instant un peu bancal mais unique et irremplaçable

estime-toi heureux©,orage-lagune-express,poésie,carnet poétique,instant,instantané,croquis,christian cottet-emard,moment présent,littérature,contemplation,rêverie,vacances,congés,square,jardin public,été,bonheur,fin d'été,blog littéraire de christian cottet-emard,photo,carnet photo,lisbonne,portugal,principe real

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo : Lisbonne, Principe Real (photo © Christian Cottet-Emard)

Texte extrait de mon recueil Estime-toi heureux

 

18 mars 2015

La première sortie du lézard

printemps,premier temps,l'inventaire des fétiches,éditions orage-lagune-express,poésie,poème,instant,instantané,lézard,volet,mur,sensation,chaleur,blog littéraire de christian cottet-emard,recueil,1988,sadag,christian cottet-emard,photo lézardFlamboie la gorge du lézard
Poème à vivre entre le mur et le volet
Chaleur du premier temps

(Variante à mon poème Élégie en quatre soleils et trois saisons, in L'Inventaire des fétiches, éditions Orage-Lagune-Express, 1988.)

Photo : la première sortie du lézard, mardi 17 mars (Photo © Christian Cottet-Emard,2015).

01 décembre 2014

Carnet / Retour dans l’instant

Des cosmos, des brins de lavande, des boutons de roses et des pâquerettes devant la façade sud de la maison, des touffes de soucis dans le jardin et, mieux encore, quelques anémones pulsatilles sur le petit crêt calcaire au-dessus de chez moi. Un 30 novembre !

carnet, note, journal, autobiographie, écriture de soi,prairie journal,blog littéraire de christian cottet-emard,pâquerette,rose,cosmos,souci,anémone pulsatille,calcaire,chat,chocolats voisin,fruits confits voisin,anniversaire,vieil ado,macbook,luminothérapie,instant

Peut-être devrais-je m’en inquiéter si j’étais un scientifique, mais je ne suis qu’un vieil ado qui se dit « après tout, c’est toujours ça de pris ! » 

Dans la seconde qui suit la saisie de ces lignes, le Macbook  affiche lundi 1er décembre. Un dernier cigare fumé dehors au milieu des nappes de brouillard nocturne qui transforment l’ampoule orange de l’éclairage public en un gros fruit confit de la même couleur que ceux qui m’ont été offerts par ma fille, sans oublier une splendide boîte de chocolats Voisin. 

Ce week-end qui suivait mon anniversaire, table dressée avec la nappe des jours de fête, celle qu’on voit déjà sur les photos de mon baptême, ce qui me contente et m’étourdit un peu aussi.

En face de moi, sur un de ses fauteuils, la chatte Linette dort sous l’abat-jour encore éclairé. De temps en temps, elle dresse l’oreille parce qu’elle entend crépiter des écorces dans la cheminée et elle en profite pour m’observer quelques secondes du coin de l’œil. Je m’entraîne à prendre modèle sur elle qui vit dans l’instant. 

carnet, note, journal, autobiographie, écriture de soi,prairie journal,blog littéraire de christian cottet-emard,pâquerette,rose,cosmos,souci,anémone pulsatille,calcaire,chat,chocolats voisin,fruits confits voisin,anniversaire,vieil ado,macbook,luminothérapie,instant

Je n’y parviens pas tout à fait puisque je viens pour la première fois depuis un an de me redonner quelques modestes objectifs pour 2015. Un coup de chance de cet automne va m’y aider après cette éprouvante année 2014 qu’il m’a fallu vivre en pilote automatique pour réussir à maintenir un vol à peu près stationnaire, comme celui des buses variables en chasse dans le ciel de ma campagne. Pour cette raison, je rends grâce à cette anormale douceur automnale qu’on n’avait pas vue, paraît-il, depuis le milieu du 19ème siècle.

J’espère ne pas voir un flocon de neige même si je sais que cette saloperie va bien trouver le moyen de nous recouvrir quand même puisque l’hiver n’a pas commencé.

carnet, note, journal, autobiographie, écriture de soi,prairie journal,blog littéraire de christian cottet-emard,pâquerette,rose,cosmos,souci,anémone pulsatille,calcaire,chat,chocolats voisin,fruits confits voisin,anniversaire,vieil ado,macbook,luminothérapie,instant

Une amie s’est procurée des ampoules de luminothérapie et m’a invité à voir ce que cela donne. Je vais m’y intéresser de près car je ressens un incessant et croissant besoin de lumière alors que nous nous trouvons dans les jours les plus courts de l’année. Être né dans les jours les plus courts, quelle idée ! Pas vraiment lumineuse en tous cas ! 

Un des objectifs : habiter de nouveau l’instant.

 

Photos : - Cosmos du 30 novembre.

- Linette ne dort que d'un œil.

- Ce que je voyais dimanche 30 novembre vers 17h depuis le salon en écoutant de la musique d'Aaron Copland. (Photos Christian Cottet-Emard)