Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 juillet 2021

Le tilleul

estime-toi heureux,christian cottet-emard,éditions orage lagune express,blog littéraire de christian cottet-emard,été,nuit d'été,averse,nuage,lune,tilleul,arbre,fenêtre,sommeil,parfum,empreinte électronique n°,office notarial m,dépôt n°,archives dépôt n°

La lune boit, dit-on, quand il va pleuvoir

 

mais ce n’est qu’une averse et entre deux nuages elle se faufile dans l’arbre de l’été.

 

C’est le tilleul qui dans la brève nuit se recoiffe

 

avant d’entrer tout frais par la fenêtre ouverte

 

pour veiller au bon sommeil qu’il se plaît à parfumer d'un geste calme.

estime-toi heureux,christian cottet-emard,éditions orage lagune express,blog littéraire de christian cottet-emard,été,nuit d'été,averse,nuage,lune,tilleul,arbre,fenêtre,sommeil,parfum,empreinte électronique n°,office notarial m,dépôt n°,archives dépôt n°

Extrait de mon recueil Estime-toi heureux © éditions Orage-Lagune-Express 2020. Photos Christian Cottet-Emard.

 

28 juin 2020

Le tilleul

estime-toi heureux,christian cottet-emard,éditions orage lagune express,blog littéraire de christian cottet-emard,été,nuit d'été,averse,nuage,lune,tilleul,arbre,fenêtre,sommeil,parfum,empreinte électronique n°,office notarial m,dépôt n°,archives dépôt n°

La lune boit, dit-on, quand il va pleuvoir mais ce n’est qu’une averse et entre deux nuages, on la voit se faufiler dans l’arbre de l’été.

C’est le tilleul qui dans la brève nuit se recoiffe avant d’entrer tout frais par la fenêtre ouverte pour veiller au bon sommeil qu’il se plaît à parfumer d'un geste calme.

 

Extrait de mon recueil Estime-toi heureux © éditions Orage-Lagune-Express 2020. Photo Christian Cottet-Emard.

 

03 janvier 2020

Une comptine pour Raphaël, mon petit-fils.

nuage,ciel,comptine,petit-fils,grand-père,blog littéraire de christian cottet-emard

 

Dans le ciel frais sur la maison

Vient un nuage à l’horizon.

 

Quelle chance de le voir passer !

 

En ce qu’on veut il se transforme

En dragon en coussin énorme

En un troupeau avec un chien

En un autre nuage ou rien.

 

Quelle chance de le voir passer !

 

Et le voilà qui change encore

Tout en restant pourtant lui-même.

Ce nuage est un grand trésor

C’est aussi pour cela qu’on l’aime.

 

Pour nous et tout le monde aussi

Vient ce nuage rebondi

 

Quelle chance de le voir passer !

 

© Ed. Orage-Lagune-Express, 2020