Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 juin 2008

Le vol nuptial de la pipistrelle

1182671400.jpgQuel dommage de n’avoir pas consacré ta vie à l’étude du vol nuptial de la pipistrelle

Mais comme te l’a souvent fait remarquer ton père tu n’as aucune patience il aurait fallu suivre en sciences naturelles et même en arithmétique seulement voilà

Tu tournais la tête vers la fenêtre avec vue sur le clocher même le glas une bonne partie de la matinée te semblait aimable comparé aux heures d’école

Ce soir de feuillage tendre les pipistrelles volent par deux parfois une troisième les poursuit

D’habitude la pipistrelle sort seule vole mange et se fiche pas mal du reste

Tu aurais pu décréter rien d’autre ne compte que le vol nuptial de la pipistrelle et je me fiche du reste tu serais devenu un spécialiste tes parents seraient fiers de toi tu ne serais pas un songe-creux

Comme tout est compréhensible ce soir

Si proche le monde des toits

Si nettes les vaguelettes des tuiles les cheminées sur fond de ciel mauve où gribouille comme sur une ardoise magique l’amoureuse pipistrelle

L’amoureuse pipistrelle bouche d’ombre de la non moins amoureuse phalène


© Éditions Orage-Lagune-Express 2008.

16 novembre 2007

Le voyageur nocturne

e6eb6b1a4213c96674ee6d8b345a58f1.jpg

Un soir blotti dans ton petit lit tu entends
tu entends un vélomoteur dans la nuit et tu te dis
tu te dis qu’il faut
qu’il faut qu’un homme soit
soit bien malheureux pour avoir
pour avoir à circuler
à circuler ainsi par les chemins vicinaux obscurs et par les rues vides à lampadaires livides

Ce soir immobile dans ton grand lit tu entends
tu entends un avion et tu te dis
tu te dis qu’il faut
qu’il faut être
être bien tourmenté pour avoir
avoir ainsi à voyager dans la nuit ivre de givre et dans les ténèbres glacées du ciel à dix kilomètres d’altitude et pour aller
aller où ?

© Éditions Orage-Lagune-Express 2007
(Photo Clara Cottet-Emard)