Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 octobre 2012

Hep jeune homme !

récits des lisières,poésie,note,fragment,littérature,christian cottet-emard,blog littéraire de christian cottet-emard,peinture,jacki maréchal,art,galerie ex libris,oyonnax,ain,rhône-alpes,france,jeune homme,voix,octobre,automne,feuilles d'automne,vie,joie,terre,nice peopleDix heures d’un de ces matins d’octobre traverser au hasard d’un pas de joie les tourbillons de feuilles

La vie n’est que dans ce soleil et dans ce vent qui emporte cette voix

Hep jeune homme dit cette voix tu ne m’entends pas et s’il pouvait l’entendre cette voix dirait pourquoi es-tu venu sur Terre jeune homme

Si c’était son bon plaisir il répondrait je ne suis là que pour cet instant venu au nez et à la barbe de la solennelle éternité

J’avais rendez-vous avec ces dix heures blondes du matin d’octobre et je ne suis là que pour ces chants et danses de feuilles d’automne

Et la voix se le tiendrait pour dit

© Éditions Orage-Lagune-Express 2011. Droits réservés. Image : « Il y a toujours assez de sens » de Jacki Maréchal

16 juin 2011

?

chat,père,terre,regard,christian cottet-emard,blog littéraire

Parfois le chat me regarde d’un air sérieux comme mon père

L’air de dire tu sais on n’est pas sur Terre pour rigoler tous les jours

Alors pourquoi ?

03 mai 2008

Jour et nuit avec les arbres

1550492262.jpg

La flaque d’eau toujours à la même place sur la route forestière où attend la vieille voiture n’est ni le miroir ni le contraire du monde

Juste une facette de ce diamant qu’on appelle la Terre

L’image condamnée à refléter ce qui n’est pas se dissipe dans l’évidence des feuilles rendues à l’air blond


(Extrait de : Le Monde lisible, éditions Orage-Lagune-Express, 2004)

Photo : sur la route de la Brétouze au-dessus d'Oyonnax (photo C. C-E)