Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 juin 2018

Oyonnax / Dédicaces à la librairie Mille Feuilles, concerts à l'atelier Jacki Maréchal et à l'église Saint-Léger

Librairie maison de presse Mille Feuilles, rue Anatole France, Oyonnax :

34276625_197474460873441_2377556657975590912_n.png

Guitare à l'atelier Jacki Maréchal (thème du concert : les grands maîtres du milieu du 19ème siècle au milieu du 20ème siècle ) :

Affiches guitare oyonnax 2018.jpg

Fête de la musique à l'église Saint-Léger :

Affiches fête musique 2018.jpg

 

 

05 novembre 2017

Carnet / Des livres achetés et des manuscrits reçus

il y avait des rivières infranchissables,marc villemain,éditions joelle losfeld,la foi d'un écrivain,joyce carol oates,éditions philippe rey,collection fugues,livres,manuscrits,édition,librairie montbarbon,bourg-en-bresse,ain,librairie des arcades,lons-le-saunier,jura,blog littéraire de christian cottet-emard,grand café le strasbourg,christian cottet-emard,brasserie,promenade,rêverParmi mes récents achats chez Montbarbon à Bourg-en-Bresse et à la librairie des Arcades à Lons-le-Saunier, deux livres que je veux tout de suite conseiller : Il y avait des rivières infranchissables (nouvelles) de Marc Villemain, éd. Joelle Losfeld, et La Foi d’un écrivain (essais) de Joyce Carol Oates, éd. Philippe Rey.

il y avait des rivières infranchissables,marc villemain,éditions joelle losfeld,la foi d'un écrivain,joyce carol oates,éditions philippe rey,collection fugues,livres,manuscrits,édition,librairie montbarbon,bourg-en-bresse,ain,librairie des arcades,lons-le-saunier,jura,blog littéraire de christian cottet-emard,grand café le strasbourg,christian cottet-emard,brasserie,promenade,rêverEn cette période automnale à laquelle mon rythme de lecture s’intensifie toujours, je lis aussi pas mal de manuscrits que me confient mes amis. Même si je mets longtemps à répondre, je tiens à ce que celles et ceux qui m'offrent cette grande marque de confiance sachent que je suis très touché de ces envois et que je réserve la plus grande attention à leurs ouvrages. Les textes que j’ai récemment reçus par mail me donneraient envie de reprendre même très modestement une activité d’édition mais bien que je dispose de tout mon temps libre, il me faudrait des journées doubles pour ne pas avoir l’œil sur la montre. Les amis concernés se reconnaîtront, qu’ils me pardonnent ma lenteur, c'est que j'ai aussi d'autres activités, comme celle-ci par exemple  (!) :

 

il y avait des rivières infranchissables,marc villemain,éditions joelle losfeld,la foi d'un écrivain,joyce carol oates,éditions philippe rey,collection fugues,livres,manuscrits,édition,librairie montbarbon,bourg-en-bresse,ain,librairie des arcades,lons-le-saunier,jura,blog littéraire de christian cottet-emard,grand café le strasbourg,christian cottet-emard,brasserie,promenade,rêver

17 octobre 2017

Carnet / Feuilles et pages aux quatre vents

carnet,note,journal,blog littéraire de christian cottet-emard,littérature,musique,concert,alexander paley,piano,olivier leguay,clavecin,épinette,sheila silver,christian cottet-emard,naxos,charles baudelaire,feuilles d'automne,pages,livres

Riche week-end de promenade dans la campagne lumineuse en compagnie des amis et la musique en prime avec deux concerts, le pianiste Alexander Paley vendredi et le claveciniste Olivier Leguay samedi. Beethoven, Tchaïkovski, Liszt, Rachmaninoff et Froberger le lendemain !

Je ne pensais pas connaître Alexander Paley avant son concert d’avril dernier et son nom tournait quand même un peu, assez étrangement, dans un recoin de ma mémoire.

carnet,note,journal,blog littéraire de christian cottet-emard,littérature,musique,concert,alexander paley,piano,olivier leguay,clavecin,épinette,sheila silver,christian cottet-emard,naxos,charles baudelaire,feuilles d'automne,pages,livres

Le mystère s’est dissipé lorsque j’ai retrouvé un enregistrement de 2002 dans ma discothèque, le concerto pour piano et orchestre de la compositrice américaine Sheila Silver (née en 1946) suivi de ses six préludes pour piano d’après des poèmes de Charles Baudelaire (CD Naxos). Le concerto date de 1996 et les préludes de 1991. Dans la nuit, j’ai longuement réécouté l’interprétation d’Alexander Paley, ce qui m’a permis de renouer avec ces deux œuvres dans lesquelles je n’étais pas vraiment entré à l’époque déjà lointaine où j’avais acquis le disque.

Lundi, petit déjeuner dehors, certes peu matinal mais dehors (!) sous les frênes qui laissent leurs feuilles au vent. Quelques papillons entrent dans la danse et tout miroite dans la brise aux parfums d’humus et de roses tardives. De telles journées d’arrière-saison consolent des mois de grisaille.

carnet,note,journal,blog littéraire de christian cottet-emard,littérature,musique,concert,alexander paley,piano,olivier leguay,clavecin,épinette,sheila silver,christian cottet-emard,naxos,charles baudelaire,feuilles d'automne,pages,livresIl paraît que ces jours de lumière et de douceur exceptionnelles vont se prolonger un peu. J’en ai déjà pleinement profité hier lundi après-midi en ne faisant rien d’autre que siroter du café et fumer un bon cigare au milieu de la ronde des feuilles jaunes dans le ciel bleu.

Des gens me cherchent parfois querelle à propos de mes deux derniers livres. Ils ignorent à quel point, depuis des années, j’ai pris de la distance par rapport à mon activité d’écriture. J’écris désormais mes livres comme le pommier fait des pommes, comme le frêne abandonne ses feuilles aux quatre vents.