Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 mars 2022

Carnet / Avez-vous votre « Passe bonne morale » ?

carnet,note,journal,chronique,humeur,actualité,politique,christian cottet-emard,france,europe,blog littéraire de christian cottet-emard,moraline,morale,pensée unique,réseau social,pandémie,guerre,élisabeth lévy,Valery Gergiev, Anna Netrebko,wagner,strauss,prokofiev,chostakovitch,Dostoïevski,céline,vodka,blinis,radiofrance.fr,réfugiés,victime de guerre,occident

Je n'ai évidemment rien contre les initiatives humanitaires en faveur des victimes de guerre et des réfugiés.
 
Ceci dit, je ne vois de la part du gouvernement actuel dans l'affaire de l'Ukraine que posture de diversion pour éviter d'avoir à rendre compte de son bilan et pour escamoter la campagne électorale, posture alarmiste pour créer la stupeur dans l'opinion et continuer de gouverner par la peur de la guerre après la peur du virus et enfin posture belliciste irresponsable (notamment avec les déclarations hallucinantes et scandaleuses de Bruno Le Maire qui a dit vouloir « livrer une guerre économique et financière totale à la Russie » , même s'il a fini par revenir sur ses propos déments mais qui montrent bien que ce gouvernement est en train de péter un câble).
 
Tous ceux qui ont écouté ou lu l’intégralité du délire guerrier de Bruno Le Maire dans sa première version ont pu constater que le ministre de l’économie s’est vautré avec une visible complaisance sur les conséquences pour le peuple, les petites gens, des gens comme vous et moi, d’un effondrement de l’économie qu’il appelle de ses vœux à l’encontre d’une nation avec laquelle nous ne sommes pas en guerre. Il en a décrit avec la précision de quelqu’un qui sait de quoi il parle, qui en a la compétence, les effets dévastateurs. C’est tellement irresponsable que le Sénat a été obligé de lui secouer les puces. Cet épisode n’est qu’un parmi tant d’autres des couacs et de l’absence de maîtrise de la parole gouvernementale qui doit être mesurée en toutes circonstances, en particulier dans les manœuvres diplomatiques de rigueur lors de crises internationales aussi sérieuses.
 
Dans le même temps, les habituels indignés sélectifs du camp du bien se collent des petits drapeaux sur les pommettes et sur leurs photos de profil Facebook. Ils feraient bien de s'informer plus en détail et en croisant les sources avant de relayer avec naïveté ou cynisme la propagande officielle (je parle de la propagande du gouvernement Macron qui est aussi celle des pouvoirs issus du même moule européen, celui de ces gouvernements post-démocratiques révélés par la crise Covid, tous donneurs de leçons et qui se croient fondés à imposer leur pensée unique sans craindre le ridicule d’initiatives discriminatoires décrétées dans l’arbitraire le plus total contre des personnes qui font leur métier. J’en veux pour preuve les ennuis qu’on fait à des artistes tels que Valery Gergiev, Anna Netrebko et d’autres dont la liste s’allonge de jour en jour en une pure et simple chasse aux sorcières.
 
Une de mes connaissances qui m’accuse fort imprudemment sur Facebook, donc en public, de « soutenir Poutine » ce qu’aucune de mes publications ne suggère, n’hésite pas à affirmer : « Je ne vois pas en quoi il serait néfaste de demander fermement à certains artistes pro Poutine de prendre leurs distances avec un dictateur. » (On appréciera au passage le « demander fermement »). C’est donc cela la liberté de penser et la liberté d’expression à la nouvelle sauce européenne ? On ordonne (pardon, on demande fermement (!) à des artistes et des sportifs russes et biélorusses de décliner leurs idées et leurs opinions politiques sans même leur laisser le choix d’être silencieux puisqu’il leur est explicitement commandé de se positionner sur la guerre en Ukraine sous peine de perdre leurs engagements. C’est du chantage et rien d’autre. À quand les concerts et spectacles édifiants comme au bon vieux temps ? Comment peut-on admettre ces pressions dignes des anciennes chaisières des ligues de vertu ? Nous voilà donc revenus au temps de la stigmatisation de Wagner, de Richard Strauss, de Prokofiev, de Chostakovitch, de Céline, de Dostoïevski ? Qu’est-ce que ce sera la prochaine fois ? Le boycott de la vodka et des blinis ?
 
La même personne que j’évoquais précédemment revient à la charge après notre engueulade au cours de laquelle je lui expliquais qu’il n’était pas conseillé de m’accuser devant témoins de soutenir qui que ce soit si je ne l’avais pas exprimé moi-même. J’ai donc droit à l’interrogatoire :
« Donc, tu ne soutiens pas Poutine ? » Me voici donc sommé, moi, minuscule blogueur, de présenter moi aussi mon « passe anti-Poutine » pour accéder au camp du bien !
 
Ainsi que l’a très bien dit Elisabeth Lévy à la télévision, on ne peut plus évoquer le sujet de cette guerre, exposer une analyse ou une opinion sans préalablement l’assortir de la mention politiquement correcte je ne soutiens pas Poutine. J’ai encore un peu le droit de dire ce que je pense mais attention : sans oublier la mention légale comme sur les bouteilles d’alcool et les paquets de cigarettes ! Ces mises en demeure visent à empêcher toute contradiction, toute remise en cause de cette déferlante de pensée unique et de moraline sur nos consciences d’européens surveillées par Bruxelles. Si je « soutenais Poutine » (ça lui ferait une belle jambe !), je le dirais haut et fort et seulement si je décidais d’en faire état en public. Ce consentement généralisé à l’assignation de montrer patte blanche en permanence, très peu pour moi. La période Covid a semé de bien mauvaises habitudes dans les esprits ; à ceux qui n’ont pas perdu le leur de veiller à ce que cela ne devienne pas des réflexes.
 
Au moment où je finis de mettre à peu près en ordre ces notes que j’ai précédemment publiées sur le réseau social, j’apprends sur radiofrance.fr que la Fédération des concours de musique alerte contre l’exclusion des jeunes candidats russes !
 
Il y a vraiment quelque chose qui ne tourne plus rond en Occident. La musique n’a pas de frontières, Que les fanatiques de la pensée unique qui fait rage en ce moment en Europe se le disent !
 

#musique #music

Commentaires

Rassurez-moi vous ne venez pas de réaliser la découverte d'un oeuf sous le cul de la poule !!??

Votre diatribe d'une personne courroucée face à ce qui vous arrive, est malheureusement le lot depuis des décennies pour beaucoup de personnes médiatiques ou pas, qui n'ont plus la possibilité petit à petit de s'exprimer sous prétexte qu'ils ne partagent pas La Doxa ambiante, le moralement ou le politiquement correct......
Journalistes, essayistes, philosophes, enseignants, universitaires, chercheurs, politiques.......Et j'en passe, au même titre du simple quidam, qui risque l'échafaud sur les réseaux et dans certains cas le passage à l'acte de la mise à mort.
Bienvenu dans l'air du numérique, ce grand monde encore plus terrible que celui d'Orwell, où on découvrira les morts sociales à grande échelle, pour galvaniser les vindictes de tous les frustrés de la planète......Un cauchemar éveillé !!

Dans ce 21ème siècle ou l'existence des cerveaux rabougris, par des centaines d'heures de non culture, d'enseignements abaissés et vidés des connaissances sous prétexte d'égalité (je frôle l'arrêt cardiaque), que peut-il donc finir par arriver ??
Dans cette banalisation de l'obligation permanente de la repentance, de la honte de ce que nous sommes nous les vilains visages pâles, tous sales à l'intérieur, qui portent pour l'éternité les calamités du monde, où seuls les non blancs sont dans la rente mémorielle des pauvres victimes, quoi de plus beau pour certains occidentaux de s'enivrer d'une cause louable et universelle, mais par le prisme de leurs attentes au plus profond d'eux même, intimement convaincus qu'ils détiennent La vérité et La réponse à tant de malheurs....... Vertigineux !!

Alors à tous les ignares profonds accros aux multimédias, consultés donc un peu la géographie et l'histoire géopolitique de ce monde, et pour être dans l'actualité de manière la plus objective, sachez que l'on ne parle plus de la Russie mais de la fédération de Russie, où sur des territoires gigantesques il existe 22 Républiques, 128 Nationalités, 170 groupes ethniques pour faire cour.......
Cette caricature de Tzar (ou Tsar) qu'offre Poutine aux yeux de la planète n'est pas et ne sera jamais ce qu'est la Fédération de Russie, et il n'incarne en rien à lui tout seul son Histoire (même si il veut la modifier en sa faveur), ses Langues, ses Cultures (comme la Littérature, La Musique, La Poésie...ect ), les religions et toutes ces langues probablement riches et diverses !!

Alors maudire et évincé Poutine (doux rêve) pourquoi pas, mais mettre au ban les peuples qui la composent sous prétexte de faire fléchir ce dictateur est non seulement contre productif, mais véritablement idiot !!
Sauf pour une exception à mes yeux... La tchétchénie !!
Une entité de barbares, qui regroupent certainement dans leur ADN des pans entiers semblables aux monstres qui existent dans le best seller de J.R.R. Tolkien, sans foi ni loi où les hommes sont drogués au culte de la masculinité, et où les femmes semblent être considérées comme des "incubateurs sur pattes" dans leur conception de la place pour ces dernières au sein de leur société, je pense que notre (comme elle se définie même) écolo néo féministe préférée, déboutée de la primaire écologiste, aurait une écoute très attentive chez ses messieurs, au même titre que chez les talibans, car il semblerait qu'elle ne veut plus faire de politique
"dans des groupes de KU Klux Klan", trop de blancs probablement?
Chouette en Afghanistan il n'y a que des locaux !!!

En tous les cas, même si les sondages semblent se montrer favorable au sortant, gardons le cap, en espérant que le feu nucléaire ne finisse pas par balayer cette tartufferie, à ce moment on ne se posera plus aucune question !!

Écrit par : un lecteur intéressé | 06 mars 2022

Répondre à ce commentaire

Je vous rassure, je ne découvre rien mais il est bon de soulever la poule de temps en temps pour montrer l'œuf !

Écrit par : Christian Cottet-Emard | 07 mars 2022

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire