Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 février 2021

Carnet / Par la petite porte

carnet,note,journal,littérature,poésie,poème,recueils,poèmes du bois de chauffage,aux grands jours,christian cottet-emard,porte,petite porte,blog littéraire de christian cottet-emard,rue,immeuble,mur,jardin,plage,berge,rivière,mer,océan,seuil,écriture,photographie,promenade,rêverie

Il ne m’est jamais arrivé de ma vie de me lever le matin et de me dire : aujourd’hui, je vais écrire un poème. J’y songe en parcourant les deux volumes de poésie (du moins étiquetés ainsi, même s’il s’agit peut-être d’autre chose, peu importe) que j’ai publiés ces deux dernières années, Poèmes du bois de chauffage et Aux grands jours. L’ensemble représente à peu près trois-cent-soixante pages et il reste tout ce que je n’ai pas publié, soit à ce jour l’équivalent d’un troisième volume, mais ce n’est pas ma priorité.

En revanche, je me lève très souvent dans cet état d’esprit particulier qui annonce l’écriture d’un poème ou de ce que l’on continue de nommer ainsi. Décrire cet état de conscience n’est pas simple.

Ce serait comme marcher tranquillement dans une rue monotone en longeant des immeubles et des murs puis, subitement, s’arrêter au seuil d’une petite porte à peine entrouverte. Le plus souvent, c’est une porte en bois à la peinture délavée. Lorsqu’on la pousse, elle n’ouvre pas sur un intérieur mais sur un extérieur, parfois un jardin, parfois une plage. Une fois, la porte ouvrait sur la berge d’une rivière. Il arrive que l’ouverture déclenche une petite brise ou un peu de vent, un courant d’air frais ou un souffle tiède et parfumé comme celui du fœhn.

Qu’on franchisse ou non le seuil, on sent que le poème, lui, est entré en soi et qu’un jour il sera peut-être écrit, mais en ce qui me concerne, seulement si cela me chante.

 

 

 

19 mai 2020

Saudade

saudade,lampe,nuit,rêve,truite,rivière,grand jour,clair de lune,blog littéraire de christian cottet-emard,estime-toi heureux,©éditions orage lagune express,droits réservés,archives dépôt n°,office notarial m,cottet-emard,littérature,poésie,signature électronique,dépôt électronique,ruisseau,fleuve,droirs réservés,christian cottet-emard,publications

Sous la lampe bleue où vivent la nuit mes rêves éveillés

 

j’entends au loin la rivière qui fait briller les truites au clair de lune

 

Même au grand jour elles ne fuient pas sous mes yeux où elles peuvent aussi dormir et nager à loisir et sans crainte

 

car mon regard est parfois si las que tous les ruisseaux et tous les fleuves du monde peuvent s’y engouffrer

 

Extrait de Estime-toi heureux, © Éd. Orage-Lagune-Express

 

 

03 mars 2018

Moments d'hiver à la cascade au nom qui fait rire

cascade,haut jura,carnet photo,image,promenade,hiver,eau,gel,glace,rivière,campagne,forêt,marmite,blog littéraire de christian cottet-emard,cascade au nom qui fait rire,formes de l'eau,christian cottet-emard

Avant la descente

cascade,haut jura,carnet photo,image,promenade,hiver,eau,gel,glace,rivière,campagne,forêt,marmite,blog littéraire de christian cottet-emard,cascade au nom qui fait rire,formes de l'eau,christian cottet-emard

Bien en pente

cascade,haut jura,carnet photo,image,promenade,hiver,eau,gel,glace,rivière,campagne,forêt,marmite,blog littéraire de christian cottet-emard,cascade au nom qui fait rire,formes de l'eau,christian cottet-emard

Dans mes bras ! dit la cascade

cascade,haut jura,carnet photo,image,promenade,hiver,eau,gel,glace,rivière,campagne,forêt,marmite,blog littéraire de christian cottet-emard,cascade au nom qui fait rire,formes de l'eau,christian cottet-emard

Dans les embruns

cascade,haut jura,carnet photo,image,promenade,hiver,eau,gel,glace,rivière,campagne,forêt,marmite,blog littéraire de christian cottet-emard,cascade au nom qui fait rire,formes de l'eau,christian cottet-emard

Un peu de vacherin ?

cascade,haut jura,carnet photo,image,promenade,hiver,eau,gel,glace,rivière,campagne,forêt,marmite,blog littéraire de christian cottet-emard,cascade au nom qui fait rire,formes de l'eau,christian cottet-emard

La récompense

cascade,haut jura,carnet photo,image,promenade,hiver,eau,gel,glace,rivière,campagne,forêt,marmite,blog littéraire de christian cottet-emard,cascade au nom qui fait rire,formes de l'eau,christian cottet-emard

Un rayon de soleil

cascade,haut jura,carnet photo,image,promenade,hiver,eau,gel,glace,rivière,campagne,forêt,marmite,blog littéraire de christian cottet-emard,cascade au nom qui fait rire,formes de l'eau,christian cottet-emard

Pas la peine d'aller en Sibérie !

cascade,haut jura,carnet photo,image,promenade,hiver,eau,gel,glace,rivière,campagne,forêt,marmite,blog littéraire de christian cottet-emard,cascade au nom qui fait rire,formes de l'eau,christian cottet-emard

À cet endroit, on se baigne. Encore un peu de patience !

cascade,haut jura,carnet photo,image,promenade,hiver,eau,gel,glace,rivière,campagne,forêt,marmite,blog littéraire de christian cottet-emard,cascade au nom qui fait rire,formes de l'eau,christian cottet-emard

Une flaque de soleil

cascade,haut jura,carnet photo,image,promenade,hiver,eau,gel,glace,rivière,campagne,forêt,marmite,blog littéraire de christian cottet-emard,cascade au nom qui fait rire,formes de l'eau,christian cottet-emard

Formes de l'eau

cascade,haut jura,carnet photo,image,promenade,hiver,eau,gel,glace,rivière,campagne,forêt,marmite,blog littéraire de christian cottet-emard,cascade au nom qui fait rire,formes de l'eau,christian cottet-emard

Soleil des eaux ?

cascade,haut jura,carnet photo,image,promenade,hiver,eau,gel,glace,rivière,campagne,forêt,marmite,blog littéraire de christian cottet-emard,cascade au nom qui fait rire,formes de l'eau,christian cottet-emard

La remontée sous l'œil du génie de la forêt

 

Photos Christian Cottet-Emard (je préfère dire images), lors d'une promenade dans les derniers jours de février 2018

Post-scriptum 1 :

cascade,haut jura,carnet photo,image,promenade,hiver,eau,gel,glace,rivière,campagne,forêt,marmite,blog littéraire de christian cottet-emard,cascade au nom qui fait rire,formes de l'eau,christian cottet-emard

L'hiver, ça ne vous arrange pas un type...

Post-scriptum 2 :

La cascade en été, ici